Zone économique spéciale de Pointe-Noire : l’heure est à la délimitation du terrain

0

Les experts chinois de China overseas infrastructure development and investment corporation, organe désigné par le gouvernement chinois pour réaliser les études de la zone économique spéciale de Pointe-Noire, ont fait part aux ministres à l’Aménagement du territoire, des Zes et celui des Affaires foncières, de l’évolution de la planification spaciale et industrielle de ladite zone.

Pour le ministre des Zones économiques et spéciales(Zes), Alain Akouala Atypault, c’est une étape très importante. « On peut déjà s’entendre sur les grands principes qui vont permettre la structuration et la construction de la future zone qui comportera en son sein, un port, un parc industriel et une ville. En début juillet, cette délégation nous présentera l’ensemble de leur travail », a-t-il indiqué.

Rappelons que récemment, lors d’une audience avec le ministre des Zes, l’ambassadeur de Chine au Congo avait indiqué que la zone économique de Pointe-Noire, dont le démarrage est prévu en 2018, sera mis en relief comme modèle de partenariat au cours du sommet chine-Afrique qui aura lieu en novembre 2018.

Le gouvernement congolais ambitionne de créer quatre Zes notamment à Pointe-Noire, Brazzaville, Oyo-Ollombo et Ouesso. Celle de Pointe-Noire, qui sera la première à voir le jour, devrait permettre de créer 100.000 emplois directs et indirects. Il y est prévu entre autres, la construction d’un port minéralier, d’une série d’unités de production (métallurgie, engrais, etc) ainsi qu’une zone logistique.

 

 

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire