Vodacom Ligue 1 : la Linafoot punit le FC Saint-Eloi Lupopo

0

Des mesures ont été prises, le 14 février à Kinshasa, contre le club de Lubumbashi, après l’examen du dossier du derby qui l’a opposé, le 11 février au stade Frédéric-Kibasa, au Tout puissant Mazembe.

 

Vodacom Ligue 1 : la Linafoot punit le FC Saint-Eloi LupopoLa Ligue nationale de football (Linafoot), organisatrice de la Vodacom Ligue 1, a donc sévi sur le FC Saint-Éloi Lupopo qui perd le match par forfait, tout en étant privé des recettes générées par la rencontre. Le club bleu et or est suspendu jusqu’au payement d’une amande correctionnelle de vingt mille dollars américains. Lupopo est aussi sommé de réparer les préjudices matériels et corporels causés lors de ce match qui l’opposait à Mazembe, interrompu à cinq minutes de la fin du temps réglémentaire. Et en cas de récidive, le club sera exclu du championnat national de football et relégué à la division inférieure, sur la base de l’article 80 du Code disciplinaire de la Fédération congolaise de football association.

Dans la suite des sanctions, le secrétaire sportif adjoint, Damien Kilumbu, l’entraîneur principal Bruno Bla et le médecin de l’équipe, Guylain Tengu, sont suspendus pour une durée d’un mois, avec une amende de deux cents dollars chacun. Il leur est reproché des propos injurieux à l’endroit des officiels.

La Linafoot a aussi puni des joueurs. Mutatu Mbedi est suspendu pour huit matches, pour avoir porté atteinte à l’intégrité corporelle de la juge de touche, Mireille Kanjinga. Les joueurs Kalenga Kazadi, Kiala Lasa, Tshibwabwa Yamba, Wilangi Bolikango sont suspendus pour deux matches, à la suite des propos injurieux à l’endroit des officiels.

Rappelons que ce derby lushois comptant pour la 14e journée de la zone de développement centre-sud s’était arrêté en queue de poisson, à cause des troubles perpétrés par les supporters de Lupopo, mécontents de l’invalidation du but de Kayembe Alidor, à la 85e mn de la partie. L’arbitre central, Jean Jacques Ndala, et l’assistante, Mireille Kanjinga, avaient estimé que Kayembe était en position litigieuse. C’est la police qui a calmé les esprits avec des grenades lacrymogènes.

Lupopo s’en sort bien, car la Linafoot n’a pas retiré ses points déjà acquis. L’équipe conserve donc sa deuxième position dans la zone de développement centre-sud. Avant l’incident, Mazembe menait au tableau d’affichage par un but à zéro, une réalisation de Ben Malango Ngita, à la 22e mn.

Légendes et crédits photo : 

L’atmosphère au stade Frédéric-Kibasa-Maliba de Lubumbashi, lors de la rencontre Mazembe-Lupopo (Photo tpmazembe.com)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire