Violences faites aux femmes et aux enfants : la police congolaise lance l’opération « Basadi VII »

0

La campagne de deux jours concerne sept commissariats provinciaux dont ceux de Kinshasa, du Haut-Katanga, du Nord et Sud-Kivu, du Kongo-Central, du Kwilu et de la Tshopo.

 

L’opération policière dénommée « Basadi VII », lancée le 28 novembre à Kinshasa, consiste à rechercher, auprès de la population, des informations relatives aux cas de violences faites aux femmes et aux enfants, afin d’en arrêter les auteurs et les déférer devant les juridictions compétentes. Lancée par le commissaire général adjoint chargé de la police administrative, le commissaire divisionnaire Patience Mushid Yav, cette action est déployée dans plusieurs provinces du pays.

 Patience Mushid Yav a indiqué que sa durée est de deux jours et concerne sept commissariats provinciaux dont ceux de Kinshasa, du Haut-Katanga, du Nord et Sud-Kivu, du Kongo-Central, du Kwilu et de la Tshopo. Pendant ces deux jours, a-t-il expliqué, la police va cibler, arrêter, auditionner et déférer devant la justice tous ceux qui se comportent mal face à la femme et aux enfants.

Contribution de la RDC dans la synergie au niveau de la SADC

Au niveau de la police, on admet que cette opération va être menée, sans complaisance, dans les provinces ciblées. Il est également averti que Basadi VII  n’épargnera pas les hommes en uniforme reconnus coupables de ces faits pour lesquels elle est montée. « Même les hommes en uniforme coupables – quels que soient leurs titres- seront poursuivis. Si vous êtes là pour maltraiter les femmes et les enfants, sachez que, lors de cette opération, si nous avons des informations, nous mettrons la main sur vous », a prévenu le général Alaine Ilunga.

En lançant cette opération, le commissaire divisionnaire Patience Mushid Yav a promis que la publication de ses résultats va intervenir le 5 décembre. Comme contribution de la RDC dans la synergie de la lutte contre les violences faites aux femmes et enfants au niveau des pays membres de la SADC, ces résultats vont être transmis à Harare, au Zimbabwe, le 6 décembre.

Légendes et crédits photo : 

Photo: Des éléments de la police commis à l’opération Likofi /archives

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire