Vie estudiantine : John Le Brave Gloire Kouka, meilleur étudiant cycle licence 2015-2016 de la sélection OGES

0

A 24 ans, titulaire d’un baccalauréat en série A option littérature, il se spécialise en management du tourisme durable en France

Vie estudiantine : John Le Brave Gloire Kouka, meilleur étudiant cycle licence 2015-2016 de la sélection OGESDès son plus jeune âge, la maman de John Le Brave Gloire Kouka lui a répété, face à chaque épreuve : « Mon fils, point besoin d’être d’une famille fortunée pour atteindre tes objectifs ». Tout au long de son parcours éducatif, aîné d’une famille de trois enfants, il en a toujours fait son leitmotiv.

« Après l’obtention de mon baccalauréat option littérature en 2012 au lycée Saint-Vincent de Brazzaville, je me suis dirigé vers des études en droit à l’université Marien-Ngouabi pour l’année universitaire 2012-2013 », explique-t-il.

Cependant, au terme d’un semestre d’études, il se rend compte qu’il n’a pas choisi la bonne orientation par rapport à ses compétences. Il abandonne ce parcours de l’université et entame, à la place, des études de tourisme.

« Le contact avec le monde y est plus facile », constate le jeune bachelier. Sa maîtrise de l’anglais et de l’espagnol, qu’il parle déjà couramment, facilite ses rapports avec les autres. En même temps, ces deux langues étrangères lui ouvrent les portes pour les métiers liés au tourisme car, en même temps, il a un goût prononcé pour le voyage depuis sa tendre enfance.

Pour cette option, il part pour le Maroc en octobre 2013 et, à Agadir, il s’inscrit au cycle des études en marketing hôtelier et touristique à l’Institut spécialisé de technologie appliquée hôtelière et touristique.

Au terme de deux ans d’études, il termine major de sa promotion avec une moyenne générale de plus de 15, et, à la clef, le diplôme de technicien spécialisé, l’équivalent du Brevet de technicien spécialisé.

La suite, ce sera en France. « En 2015, je me rappelle encore mon arrivée en France avec, pour seul guide, la carte de la France et j’ai dû me débrouiller tout seul pour trouver mon chemin jusqu’à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse en tourisme et économie solidaire ». Il termine le cycle 2015-2016 gratifié par l’obtention d’une licence, « une véritable leçon de vie, parce que j’ai appris beaucoup de choses nouvelles dans le domaine du tourisme ».

En attendant d’obtenir son master en management du tourisme durable à l’université de Toulon en septembre, le jeune Congolais nourrit la ferme ambition d’apporter sa contribution au développement du secteur du tourisme. « Le Congo est le pays où je suis né et où j’ai grandi ; c’est donc naturellement que j’y suis attaché ».

« Je souhaiterais travailler avec le ministère de l’Enseignement supérieur congolais pour créer une formation professionnelle et qualifiante en tourisme car le développement du tourisme d’un pays passe également par une main d’œuvre qualifiée », suggérant au passage la création d’une marque touristique « Destination Congo », « pour mieux promouvoir le pays en participant aux foires et salons internationaux susceptibles d’intéresser les visiteurs et les investisseurs ». 

Légendes et crédits photo : 

Photo : John Le Brave Gloire Kouka Crédit photo : Jean Bedel Bango Photo

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire