Vie des partis : l’URDC forme ses cadres au leadership politique avec Dieu

0

La formation politique a organisé, le 25 novembre à Brazzaville, un séminaire  au profit de ses cadres et responsables sur les valeurs chrétiennes, conformément à l’idéologie du parti fondée autour de Jésus-Christ.

Vie des partis : l’URDC forme ses cadres au leadership politique avec Dieu La formation a regroupé une trentaine de membres, essentiellement les responsables des bureaux politiques ; des organisations de jeunes et des femmes ; de la cellule d’information et de la communication ainsi que du Conseil spirituel, l’une des instances stratégiques de ce parti du centre.  Placée sur le thème « Le leadership politique éclairé », cette formation a été animée par le président national de de l’Union pour la reconstruction et le développement du Congo (URDC), Luc Daniel Adamo Matéta. L’enjeu majeur pour ce parti qui se réclame du centre était de former ses cadres et responsables au leadership politique avec Dieu. Il s’agit d’une forme de leadership qui propose une approche plus juste, équitable et universaliste mais fondé sur les valeurs éthiques et morales dont Dieu est au centre de tout.

En organisant ce séminaire, la vision de l’URDC est de faire de ses membres des hommes politiques modèles et intègres, capables de changer la donne demain.  « Nous avons organisé ce séminaire pour donner aux responsables de notre parti des outils nécessaires afin qu’ils saisissent la vision du parti. Une vision fondée autour de Jésus-Christ, et scellée dans la parole de Dieu qui exige des valeurs éthiques et morales. Il s’agit des valeurs d’intégrité, d’excellence, de probité morale, de dialogue et de solidarité », a souligné le président national de l’URDC, Luc Daniel Adamo Matéta.

Il a ajouté que « le monde et le Congo ont besoin d’un leadership politique éclairé. Celui actuel a pour ressorts la méchanceté, le surestime de soi, l’orgueil, l’injustice, la convoitise, l’avidité, la surdité et la cécité. Ce leadership a engendré un pouvoir humain corrompu, incapable de produire pour le bien de tous, le bonheur, la paix et la joie ».  

A l’issue des travaux, les participants ont adopté quelques recommandations, portant, entre autres, sur l’organisation des campagnes de vulgarisation de la vision et la doctrine du parti sur l’ensemble du territoire national. Ils ont aussi décidé d’animer des séminaires ateliers portant sur le chrétien et la politique ; la problématique de l’être et l’éducation de l’esprit.

Légendes et crédits photo : 

Luc Daniel Adamo Mateta et les membres de son parti (Photo Adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire