Vie des partis : de nouveaux adhérents portent l’insigne du Parti congolais du travail

0

Un échantillon de douze nouveaux membres, parmi lesquels le ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo, a été présenté le 14 avril au siège communal  de la formation politique.

La cérémonie de port d’insigne aux nouveaux membres du Parti congolais du travail ( PCT) a été patronnée par le président fédéral, Gabriel Ondongo. Après la lecture des actes portant adhésion au PCT par le secrétaire fédéral chargé de la formation politique, Jean Eyenga, le président fédéral a rappelé à l’auditoire que le PCT est devenu un parti de masse depuis trois décennies et qu’il est ouvert à tout le monde. « Le nombre d’adhésion augmente d’année en année grâce à ses pratiques sociales qui se caractérisent par une solidarité de plus en plus forte », s’est-il réjoui.

Souhaitant la bienvenue aux nouveaux venus au sein de l’organisation, Gabriel Ondongo a dit compter sur leur dévouement militant pour participer, avec efficacité, à des actions qui concourent à l’animation et au bon fonctionnement du parti. Pour ce faire, a-t-il ajouté, les nouveaux membres du PCT ont les mêmes droits que ceux qui les y ont précédés. Ils sont astreints, a-t-il expliqué, aux devoirs des militants qui ont le sens élevé des sacrifices pour servir le parti, c’est-à-dire savoir mettre en avant l’intérêt général.

« Voir venir à nous de nouveaux adhérents est un motif de légitime fierté qui devrait s’accompagner d’une prise en main de ces derniers. De telles perspectives supposent, de la part des anciens, disponibilité et initiatives. Et des nouveaux adhérents, l’esprit d’humilité et la soif d’apprendre toujours car rien n’est figé en politique en raison des évolutions et des changements qui s’opèrent dans nos sociétés de manière ininterrompue auxquelles il faut avoir la capacité d’adaptation », a martelé Gabriel Ondongo.

Au nom de tous les nouveaux adhérents, le ministre Dieudonné Moyongo a remercié le président de la République pour tout le travail accompli, surtout en ramenant la paix dans tout le pays. Ce qui, selon lui, a permis la tenue de cette cérémonie

 

 

Légendes et crédits photo : 

Le président de la fédération PCT Brazzaville fixant l’insigne sur l’un des membres

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire