Vie associative : Mahamat Saleh Ali intronisé délégué itinérant de l’association Afrika Telema

0

Le Tchadien représentera l’association dans son pays durant un mandat de trois ans renouvelables, pour promouvoir les valeurs de paix en Afrique et dans le monde.

Vie associative : Mahamat Saleh Ali intronisé délégué itinérant de l’association Afrika Telema Mahamat Saleh Ali a été intronisé le 2 décembre, à Brazzaville, par le père Jean-Marie Bukasa Malu, président fondateur de l’association Africa Telema. Sa nomination fait suite à la réussite d’une exaltante mission en Afrique et au Tchad. Les textes fondamentaux, la lettre de sa nomination, les coffres des archives audiovisuelles lui ont été officiellement offerts lors de son voyage effectué pour rencontrer le président fondateur de l’association.

Après avoir reçu des instructions fermes liées à la philosophie de cette association, le délégué itinérant aura pour mission de « chanter la paix » auprès des communautés et des familles à l’image du président fondateur. Il se chargera également de faire appliquer les instructions et d’assurer leur suivi. Agissant par délégation de pouvoir, il doit régulièrement rendre compte de son action au président fondateur. 

Au terme de son intronisation, le délégué itinérant a remercié le père Jean-Marie Bukasa Malu  pour la confiance qui lui a été faite puis a promis de s’employer avec courage et abnégation pour la promotion des valeurs humaines en Afrique et dans le monde.

Implantée en 2015 au Tchad, l’association Afrika Telema est au service de la réconciliation et du dialogue entre toutes les communautés humaines et les confessions religieuses sans aucune discrimination.

Qui sont Mahamat Saleh Ali et Jean-Marie Bukasa Malu ?

Né le 12 aout 1969 à Abeché, au Tchad, Mahamat Saleh Ali est marié et père de deux garçons et deux jumelles. Ancien directeur du centre de documentation universitaire entre 2001-2005. De 2005-2009, il est directeur des ressources humaines et directeur de cabinet du recteur de 2009 à 2014, directeur de la communication et des nouvelles technologies de l’information et de la communication de 2014 à nos jours et chargé de cours à l’ENA et à l’université de N’Djamena.

Le père Jean-Marie Bukasa Malu est, quant à lui, prête religieux de l’ordre des carmes Déchaud. Il exerce son sacerdoce au service des autres. Durant le parcours de son œuvre, il a déjà reçu plus de cinq titres honorifiques. Ses messages écrits et chantés sur la paix et le développement, associés à ses œuvres de bienfaisance sont une interpellation à la consolidation de la paix et de l’unité entre les peuples épris de paix, sans distinction de races, de tribus, de sexes, d’âges et de religions ainsi que d’obédiences politiques.

Légendes et crédits photo : 

1-Une poignée de main entre Mahamat Saleh Ali et Jean-Marie Bukasa Malu (Adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire