Vie associative : l’ONG Dobe se lance dans l’agriculture

0

L’association basée à Pointe-Noire a entrepris, le week-end dernier, de mettre en exécution son projet d’investissement collectif à Hinda, dans le département du Kouilou.

 

Vie associative : l'ONG Dobe se lance dans l'agriculture

L’organisation non gouvernementale (ONG) Dobe n’est autre que la Diaspora de Ouenzé Brazzaville et ses environs (Dobe). Animée par une ambition positive après sa sortie officielle, elle a décidé d’élargir son champ d’action, de sortir du cadre social et d’aller vers la création des unités de production, convaincue que l’agriculture est la base et la force de la prospérité d’un pays.

A Hinda, la Dobe a lancé ses activités en présence des responsables coutumiers et de l’abbé Silvère Tathy, curé de la paroisse de ladite localité. L’association entend ainsi jouer un rôle d’acteur économique dans le pays tout en soutenant la politique du gouvernement visant à promouvoir la production alimentaire. 

L’activité du week-end dernier a notamment permis à la Dobe de créer un contact et de marquer symboliquement le lancement d’une activité très promotteuse pour générer des revenus.   

Encourageant l’association, l’abbé Silvère Tathy a demandé à Saint Joseph, patron de tous les travailleurs, de confier ce projet entre les mains de Dieu. « Seigneur, dès lors que tu as dit à l’homme de se multiplier, tu lui as donné la capacité de travailler. Et la terre que voici t’appartient, voilà pourquoi  nous te confions cette activité afin quelle soit prospère », a-t-il déclaré. Les responsables coutumiers, pour leur part, ont imploré les mânes vilis afin que la terre soit féconde et que cette activité se déroule sans ambiguïté.

Donnant l’importance du projet, Bernard Adiobi, président de la Dobe, a dit: « Cette activité va permettre non seulement aux membres de se prendre en charge mais également de soutenir la politique du gouvernement qui vise à promouvoir la production alimentaire dans le pays ».

Notons qu’aujourd’hui, l’accès à la terre s’avère plus difficile dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou. Grâce à la générosité d’un de ses membres, la Dobe a pu avoir un domaine agricole à Hinda pour développer ses activités.

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Les membres de la Dobe pendant le lancement des activités crédit photo « Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire