Vie associative : l’assemblée générale élective d’Arterial Network Congo Brazzaville a été reportée

0

                                                                                              

Réunis le 22 avril dans la salle du centre culturel Jean-Baptiste-Tati-Loutard pour une assemblée générale consacrée au renouvellement de leurs instances  dirigeantes, les membres du chapitre national du réseau panafricain social Arterial Network n’ont pas pu procéder aux élections en raison d’une incompréhension sur certaines dispositions des textes réglementaires.

Vie associative : l’assemblée générale élective d’Arterial Network Congo Brazzaville a été reportée

Bien avant le débat sur lesdites dispositions, Félicien Guebault Balendé et Germaine Ololo, respectivement président et secrétaire générale du bureau exécutif sortant, ont présenté le bilan de leur mandat de 2 ans. Parmi les actions menées, on note l’organisation de la 2e édition du Festival des arts de Dolisie, la rencontre des présidents des chapitres nationaux d’Afrique centrale, le plaidoyer auprès des entreprises publiques et privées (Total E&P Congo, Airtel, MTN…) de la place, la rencontre avec le haut commissariat du Fespam en vue de professionnaliser ce grand rendez-vous culturel (Fespam).

Une autre activité, c’est la célébration du 10e anniversaire d’Arterial Network qui a permis de regarder ensemble les conditions de vie et de travail des artistes. Les échanges ont abouti à des recommandations portant sur l’application de la loi 09-2010 du 26 Juillet 2010, portant orientation de la politique culturelle au Congo, notamment en son article qui consacre 0,1 % du budget national à la promotion de l’action culturelle ; une plus grande participation des collectivités locales et des entreprises tant publiques que privées, dans le financement de l’action culturelle, la création des espaces culturels répondant aux normes techniques et répartis de façon équitable sur le territoire national ; la gratuité dans le déploiement des supports de publicité ainsi que leur sécurisation ; la mise en synergie des acteurs culturels en vue de l’efficience et l’efficacité de leurs actions. Les participants ont aussi attiré l’attention des autorités publiques sur la recrudescence des œuvres obscènes, voire pornographiques, stigmatisantes et incitant à la violence.

Il ressort de la présentation que la principale difficulté rencontrée par le bureau exécutif sortant concerne le manque de financement des pouvoirs publics et des entreprises de la place financées à l’origine de la non-réalisation de bon nombre de projets tels que le tracé de la route de l’artiste  ( il porte sur les difficultés des artistes à se mouvoir d’un pays à un autre et sur les possibilités de déplacement  par route) qui devait se dérouler à Ouesso et la célébration de la journée de l’artiste à Owando, l’implantation des antennes Arterial de Madingou, Ewo et Ouesso. «Même pour cette assemblée générale, nous avons reçu des promesses qui malheureusement ne se sont pas réalisées. Nous ne bénéficions ni du soutien des pouvoirs publics ni des entreprises», a déploré Félicien Guebault Baléndé.Vie associative : l’assemblée générale élective d’Arterial Network Congo Brazzaville a été reportée

Avant la phase élective, ce dernier ainsi que Germaine Ololo ont annoncé leur intention de ne pas se représenter aux élections de cette année pour laisser place aux autres membres du chapitre. Les élections n’ont pu malheureusement pas se tenir à cause d’une incompréhension sur certaines dispositions des textes règlementaires. Il s’agit notamment des celles portant sur les critères d’éligibilité au poste de président du bureau exécutif qui a suscité un long débat. N’ayant pas trouvé de compromis, l’assemblée générale a décidé du report de l’activité à une date ultérieure. La rencontre qui s’est déroulée en présence de Fabien Obongo, directeur départemental des Arts et Lettres de Pointe-Noire, et de certains acteurs culturels de la place a réuni les membres Arterial de Pointe-Noire, Brazzaville et Dolisie. Ceux d’Owando n’ont pas pu effectuer le déplacement de Pointe-Noire par manque de soutien et de moyens financiers.

Rappelons qu’ Arterial Network est un réseau panafricain dynamique de la société civile qui regroupe des artistes, des organisations et des activistes engagés dans le renforcement et la croissance du secteur créatif africain. Son siège se trouve actuellement en Côte d’Ivoire. Au niveau Congo, son chapitre national est basé à Pointe-Noire et il dispose des antennes à Brazzaville, Dolisie et Owando.

 

Légendes et crédits photo : 

1-Ficien Balendé et Germaine Ololo lors de l’assemblée générale/ crédit photo Adiac 2-Une vue de la salle lors de l’assemblée générale / crédit photo Adiac

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire