Vie associative : création à Pointe-Noire d’une plate-forme pour l’environnement

0

L’assemblée générale constitutive de la structure, tenue le 2 juin  à la Chambre de commerce, a mis en place ses instances dirigeantes dont l’objectif est d’apporter sa pierre à l’édifice pour un Congo dans lequel la dimension environnementale est reconnue comme facteur essentiel du développement durable humain.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dirigée par le Pr Laurent Tchissambou qui avait à ses côtés Klément Mvembé et Vincent Nanitelamio de la Chambre consulaire de Pointe-Noire, l’assemblée générale constitutive de la Plate-forme d’action pour l’environnement (Pacte) a abouti, après échanges et débats, à l’adoption des statuts et du règlement intérieur.

Au cours de ces assisesdont les instances dirigeantes de la Pacte ont été également mises en place, Victor Kaya a été promu coordonateur tandis que Jean-Michel Nziengui est le chargé des programmes et projets. Le chargé des finances et matériels est Félicien Makeboukou pendant que la communication a échu à Fréjus Mouanda. Les instances devant diriger les groupes thématiques ont également été installées. 

Le comité de suivi et évaluation est dirigé par Jean-Claude Mabiala, qui a pour secrétaire Henri Moukongo et rapporteur Emilienne Kimono. S’agissant des des groupes thématiques,  la supervision de la conservation et de la biodiversité revient à Robert Kala, celle de la santé et environnement à Georges Batala Pondo alors que celle des impacts environnementaux est supervisée par NGoma.

Remerciant les membres de la Pacte pour la confiance placée en lui, Victor Kaya a sollicité le soutien de tous pour que leur action soit couronnée de succès car les défis qui attendent la Pacte sont nombreux, notamment mettre en place un plan d’action, faire fonctionner les groupes thématiques, permettre la reconnaissance administrative de la plate-forme, la faire connaître auprès de toutes les parties prenantes, mobiliser les ressources financières, etc.

Signalons que la Pacte a pour missions d’appuyer toute action qui soutient le développement durable dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou ainsi que sur le plan national et de protéger les droits de communautés riveraines des exploitations écologiques et des aires protégées, informer et sensibiliser la population aux questions de l’environnement, collecter et valoriser les données environnementales, renforcer les capacités des membres de la plate-forme, développer des partenariats tripartites public-privé-ONG, mobiliser les fonds pour les projets communs.  

 

Légendes et crédits photo : 

Les membres de la Pacte / Crédit photo DR

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire