Validation des textes de base contre l’exploitation illégale de bois à Kinshasa

0

Les représentants des organisations de la société civile et experts membres de la Coalition nationale contre l’exploitation illégale  du bois (CNCEIB) ont validé les textes de base et le plan d’actions stratégiques dans le cadre de la transformation de cette structure en vue de son autonomisation, sa légalité et sa capacité d’ester en justice les exploitants illégaux du bois en République démocratique du Congo (RDC).Le secrétaire national de cette coalition, Me Alphonse Longbango, l’a déclaré mardi, au cours  de l’assemblée générale  tenue au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS), à Kinshasa.

«La coalition change des stratégies parce qu’à l’époque, elle était faible et ne pouvait ester en justice les exploitants illégaux du bois. L’essentiel de cette journée est de pouvoir amener la coalition à ester en justice les exploitants illégaux du bois», a-t-il dit, ajoutant que son organisation avait assez dénoncé et apporté des informations et émis des recommandations auprès des  décideurs. Pour Alphonse Longbango, la coalition veut  travailler avec les instances judiciaires  et entend se doter d’une personnalité juridique qui l’aidera à aller en justice contre les exploitants illégaux du bois.

«Aujourd’hui, nous voulons avoir des actions efficaces pour pouvoir persuader les exploitants illégaux du bois. Il faut que la loi forestière soit appliquée, la justice  s’y mêle et les infractions forestières puissent être réprimées», a dit Me Longbango.

S’agissant du financement, il a fait savoir que l’autonomisation et la légalité de la coalition permettront davantage la mobilisation des moyens susceptibles d’aider d’autres membres à faire la politique de leurs moyens.

Auparavant, le coordonateur du programme gouvernance forestière au sein du WWF, Jean-Marie Bolika, avait indiqué que son organisme accompagnera la coalition en apportant un appui pouvant permettre à celle-ci de faire ses plaidoiries afin d’améliorer la gouvernance forestière en RDC.

La CNCEIB, qui a été créée en 2012, poursuit un certain nombre d’objectifs notamment rechercher, documenter, dénoncer et publier les informations liées à l’exploitation illégale du bois et autres ressources naturelles, ainsi que contribuer à la lutte contre l’exploitation  illégale du bois et des ressources naturelles épuisables en appuyant les efforts du gouvernement de la RDC.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire