Valentin Mubake ne participerait pas au gouvernement de Bruno Tshibala

0

Une source proche Valentin Mubake, ex-Secrétaire général adjoint de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), qui conteste son limogeage du parti intervenu la semaine dernier,  a confié à Politico.cd que l’opposant congolais a rencontré Joseph Kabila, parce que cela « a été décidé ainsi » par les différentes parties prenantes au dialogue du centre interdiocésain, sous la médiation de la CENO.

« Cette rencontre avait pour objectif, transmettre à Joseph Kabila son nom (Valentin Mubake), désigné par Étienne Tshisekedi afin d’être nommé premier ministre pour le compte du Rassemblement. Puisque cela n’a pas été fait, Joseph Kabila n’a pas respecté la volonté d’Étienne Tshisekedi« , explique notre source.

« Participer à ce gouvernement sera pour Valentin Mubake, trahir la mémoire de son mentor« , ajoute notre source.

Avant la nomination le 7 avril de l’opposant Bruno Tshibala au poste du Premier ministre, le président Joseph Kabila a initié des consultations dans le but de trouver une solution au blocage dans les discussions autour de l’arrangement particulier pour l’application de l’accord signé le 31 décembre entre sa famille politique et l’opposition congolaise. Cette initiative fait suite à la promesse du Président congolais qui a fait savoir, à travers un communiqué lu à la télévision nationale le 29 mars, qu’il allait poursuivre la médiation autour de ces pourparlers, après que la Conférence nationale épiscopale nationale (CENCO) ait officiellement jeté l’éponge.

Cependant, ces assises de Joseph Kabila n’ont pas connu l’unanimité attendue. Le Rassemblement, principale coalition de l’opposition, a boycotté la rencontre prévue à la clôtures des entretiens. La coalition dirigée par le fils d’Étienne Tshisekedi accuse le Président d’être à  la fois juge et partie. M. Mubake a rencontré le président Kabila mardi à Kinshasa dans le cadre ces consultations, s’attirant la colère de son parti (UDPS), qui est également membre du Rassemblement.

Après sa rencontre avec le Président de la République, Valentin Mubake était quasiment sûr de remplacer Samy Badibanga à la Primature, pour conduire la RDC aux élections, a en croire ses propos tenu sur la BBC Afrique. « Joseph Kabila a préféré de ne pas nommer Valentin Mubake pour éviter d’avoir de moins malléable à la Primature. Ce qui pourrait lui poser de sérieux problèmes« , ajoute notre source.

Ce lundi, alors que l’opposition manifestait dans les rues de Kinshasa et dans plusieurs provinces à travers le pays, Joseph Kabila a reçu le nouveau Premier ministre, lui demandant de former « rapidement » un nouveau gouvernement.

Joint au téléphone par POLITICO.CD, Valentin Mubake ne dément ni confirme les informations livrées par notre source. « Je ne peux rien vous dire pour l’instant. Je peut néanmoins vous annoncer que je vais bientôt tenir une conférence de presse pour annoncer ma position« , annonce-t-il.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire