V. Kamerhe à C. Nangaa : le rejet de la machine à voter n’occasionnera pas de report des élections

0

Selon Vital Kamerhe, le rejet de la machine à voter, qu’il appelle  » machine à tricher « , n’occasionnera pas de report des élections, prévues le 23 décembre 2018.

Le président de l’UNC a réagi le 13 février via son compte tweeter aux propos des hauts responsables de la CENI qui affirment que le rejet de la machine à voter va automatiquement repousser les élections d’au moins 6 mois, soit en juillet 2019.

«Votre calendrier prévoit aux points 39-40 impression, conditionnement, livraison et déploiement des bulletins de vote aux 15 hubs, du 7 octobre au 5 décembre 2018. La machine à voter n’est prévue nulle part », écrit l’ancien président de l’Assemblée nationale sur Twitter.

Pour rappel, l’ambassadrice des USA à l’ONU avait dit, lors d’une séance spéciale des Nations Unies sur le processus électoral en RDC, très clairement être opposée à l’usage de la machine à voter.

En réaction, la CENI avait mis en avant son autonomie et la souveraineté de la RDC dans le choix d’utiliser la machine à voter lors des élections générales.
Elle s’est efforcée à démontrer les avantages de sa machine contestée.

Parmi les avantages évoqués par la Centrale électorale il y a notamment : une économie de 132 millions US et le respect du calendrier électoral.

I.M

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire