Uvira : reprise timide des activités après les violences de la veille

0

Uvira : reprise timide des activités après les violences de la veilleLes activités reprennent progressivement à Uvira après des attaques que les miliciens Yakutumba ont lancées jeudi contre cette cité du Sud-Kivu à partir du lac Tanganyika.

D’après des sources locales, la circulation a repris timidement sur la route nationale numéro 5 ainsi que sur l’axe qui mène vers la frontière congolaise avec le Burundi à Kavimvira.

Quelques boutiques, entrepôts, magasins ainsi que des banques, des agences de voyage et les principaux marchés de la ville ont repris normalement leurs activités. Seules les écoles n’ont pas ouvert leurs portes, font savoir ces sources qui parlent d’une ambiance pour l’instant « tiède » qui règne dans la cité.

L’administrateur intérimaire d’Uvira Stéphanie Milenge Matundanya, qui a reçu une délégation de la MONUSCO ce vendredi, assure que la situation est sous contrôle et demande à la population de vaquer librement à ses occupations :

« Je suis convaincu que l’ennemi est parti loin de la ville. C’est pourquoi nous demandons aux parents à envoyer leurs enfants à l’école, aux opérateurs économiques de vaquer librement à leurs occupations, aux opérateurs agricoles d’amener leurs denrées alimentaires au marché pour que la ville retrouve son image habituelle

Pour sa part, l’évêque du diocèse d’Uvira, Joseph Sébastien Muyengo qui a également échangé avec une délégation de la MONUSCO, a salué l’implication de la mission onusienne dans la protection de la cité lors de son intervention contre l’avancée des miliciens Yakutumba.

La MONSUCO a en effet  déployé mercredi des casques bleus à Uvira, afin de dissuader toute attaque contre la cité et éviter l’escalade du conflit.
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire