Uvira : l’ONG SYLAM alerte sur la présence d’engins non explosés dans la Ruzizi

0

L’ONG locale « Synergie pour la lutte contre les mines » (SYLAM) signale la présence d’engins non explosés dans plusieurs villages ayant été le théâtre des affrontements entre groupes armés dans la Ruzizi à Uvira (Sud-Kivu). La dernière découverte en date est survenue mardi 23 octobre au village de Kashatu, près de Runingu. Une femme d’une vingtaine d’années a été blessée par l’explosion d’une grenade.  La SYLAM appelle la population locale à la prudence.

La victime brûlait les herbes séchées dans un champ lorsque l’engin de mort a explosé, la blessant légèrement sur la jambe. Cet objet se trouvait caché à son insu dans une touffe d’herbes.
Les témoins affirment que cette victime a été évacuée ce même mardi à l’hôpital de Kiliba, puis à Uvira, grâce à l’intervention du CICR et d’autres chefs locaux.

La SYLAM révèle que des sources locales font état de plusieurs engins non explosés, des grenades et des bombes dans les villages Kigoma, Kanga, Kalengera, Rugeje, Mulenge, Kiryama, Katobo ainsi qu’à Kiliba.

Selon la responsable de cette ONG, Chantal Bahati, la présence potentielle de ces bombes non explosées s’explique par des mouvements récurrents et incontrôlés des groupes armés dans la zone. Ainsi, dans le cadre de la protection des civils, SYLAM appelle la population locale à ne jamais toucher un engin suspect et à alerter au plus vite les chefs locaux en vue d’une action appropriée.

L’ONG SYLAM basée à Kalundu travaille avec l’ONG internationale TDI et l’organisme onusien UNMAS en matière de sécurité et de contrôle de la conformité liés à la présence éventuelle de munitions non explosées.
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire