USA, Canada et Suisse : ‘’l’utilisation de la machine à voter pourrait compromettre la présidentielle de 2018″

0

La machine à voter proposée par le président de la
Ceni(commission électorale indépendante) continue à faire couler encre et salive.

Les USA, le Canada et la Suisse, via leurs chefs de missions, estiment que l’utilisation de cette machine pourrait compromettre la présidentielle de 2018.

 » La mise en œuvre d’un tel système (la machine à voter ndlr) exige la transparence de toutes les parties prenantes, en ce qui concerne les coûts et les risques », indiquent ces trois pays, dans une déclaration rendue publique jeudi 7 décembre, par l’ambassade des Etats-Unis.

Pour eux, ‘’il faut également avoir suffisamment de temps pour effectuer un examen juridique, des essais, une évaluation et offrir de la formation », déplorant cependant qu’aucune de ces étapes n’est, à ce jour, achevée, ni en cours.

Ils confient ainsi que le contournement de ces étapes et la mise en place d’un système de ce type et de cette ampleur à l’échelle nationale, pour la première fois, pourrait gravement compromettre l’élection présidentielle.

‘’ En tant qu’amis de la RDC, nous n’avons ni candidat, ni parti préféré. Le résultat de cette élection revient aux 45 millions d’électeurs inscrits au registre des électeurs du Congo. Ce qui nous importe, c’est l’application d’un processus démocratique crédible et le besoin urgent de veiller à ce que le peuple de la RDC puisse voter et choisir son prochain président comme prévu, en 2018 », ont-ils dit, déclarant qu’ils  » demeurent prêts, en concertation avec leurs partenaires internationaux, à offrir leur appui à ces efforts là où ils le peuvent’’.

Daniel Ngoie

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire