Union africaine : les dirigeants appelés à prioriser la lutte contre la corruption

0

L’exhortation a été faite en marge du 30e sommet de l’organisation continentale par le secrétaire exécutif de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), Emmanuel Nnadozie.

 

Le sommet biannuel se déroule sur le thème « Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable pour la transformation de l’Afrique ». « Les dirigeants africains devraient faire preuve d’une forte capacité de direction en donnant la priorité à la lutte contre la corruption. Le conseil que nous donnons aux pays africains membres de l’Union africaine (…) est de veiller à donner la priorité à la lutte contre la corruption parmi d’autres sujets », a argumenté Emmanuel Nnadozie, qui a invité les dirigeants africains à se positionner en fer de lance de la lutte contre la corruption..

À cet égard, il a souligné que cette lutte ne consistait pas seulement à s’assurer que le système judiciaire applique les lois, mais aussi à changer les mentalités par différents mécanismes. Faire preuve de capacités de direction et montrer l’exemple est aussi extrêmement important.

Établie en 1991, l’ACBF a pour objectif de renforcer les capacités humaines et institutionnelles en matière de bonne gouvernance et de développement économique en Afrique. Cette fondation est active dans plus de quarante-cinq pays du continent et six communautés économiques régionales. Elle contribue au développement de capacités par des investissements, un soutien technique, et par la génération ainsi que le partage de connaissances en Afrique.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire