UNIKIN : une coupure électrique a jeté des étudiants dans la rue

0

Des coups de feu ont encore retenti aux environs du campus de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le mardi 13 février 2018 autour de 20 heures, en vue de disperser un groupe d’étudiants qui manifestaient contre les coupures intempestives du courant électrique. Aucun bilan n’a été livré.

En effet, suite à deux coupures successives (de 8h à 14 h et à 19h), les étudiants de la plus grande université du pays ont tenu à exprimer leur ras-le-bol en descendant dans la rue pour réclamer le rétablissement du courant électrique. Ils ont été interceptés par des éléments de la police vers l’intendance, a appris MCNTeam. Durant la journée, convient-il de souligner, une forte tension a régné sur le site universitaire, car les étudiants installés aux homes, vivant déjà dans la précarité, ne savaient pas à quel saint se vouer pour s’en sortir pour préparer à manger après les cours. Leurs budgets étant tellement insuffisants pour s’approvisionner en braises.

Par ailleurs, outre l’incapacité de réviser les notes dans l’obscurité, ils s’inquiétaient davantage sur l’insécurité qui s’installe souvent sur le campus chaque fois qu’il y a coupure électrique.

Il convient de noter que cette coupure a été la goutte d’eau qui a débordé le vase, d’autant plus que cela fait plusieurs mois que des homes entiers sont privés d’eau potable durant la journée. Certains étudiants sont obligées de se réveiller entre 3h et 4h pour aller puiser de l’eau, parfois jusqu’en dehors du site universitaire.

En somme, les étudiants invitent vivement les autorités tant universitaires, provinciales que nationales sont invitées à trouver rapidement des solutions adéquates pour faire régner la quiétude à l’UNIKIN.

 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire