Une tripartite CNSA-gouvernement-Ceni devrait se tenir jeudi

0

Les trois institutions vont devoir se retrouver à partir du jeudi 28 juin pour une évaluation du niveau d’exécution de l’Accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral. Pour ce faire, Joseph Olengankhoyi a rencontré lundi 25 juin le Premier ministre Bruno Tshibala.

Selon Joseph Olenganknhoyi, les questions liées au fonctionnement de la République ont été évoquées au cours de la rencontre avec le Premier ministre.

Dans leur concertation, le Conseil national de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre et le Premier ministre ont jugé utile de convoquer la tripartite CNSA-gouvernement-Ceni afin d’évaluer le niveau d’exécution de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

« D’abord, voir ce qui concerne la décrispation. Sur la libération des personnes, qu’est-ce qui est fait, qu’est-ce qui n’est pas fait et pourquoi ce n’est pas fait, nous explique Joseph Olengankhoyi, le président du CNSA. [concernant] Ceux qui se trouvent à l’extérieur du pays ; qu’est-ce qui est fait, qu’est-ce qui n’est pas fait ».

Autres questions : la liste de partis et regroupements politiques autorisés à participer aux élections ainsi que le dédommagement de la population victime des violences liées à la dérive politique, sans oublier les divergences sur la machine à voter. « Donc, nous allons faire une ‘autopsie’ générale, poursuit Joseph Olengankhoyi, insistant sur le processus électoral proprement dit. Parce qu’en fait, ça, c’était des préalables d’après l’esprit de l’accord de ce processus électoral. Nous allons maintenant voir ce qui diverge dans notre classe politique, dont le phénomène de la machine à voter ».

Pour le président du CNSA, il faut faire appel à la conscience des uns et des autres pour l’intérêt supérieur de la nation.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire