Une maladie inconnue décime les canards et poules à Djugu

0

Environ  trois cent cinquante têtes de volaille, dont des canards et poules, sont morts endéans une semaine  d’une maladie  non autrement identifiée dans les localités  de Joo et Kafé au bord   du Lac Albert dans le territoire de Djugu. L’information a été livrée dimanche 7 mai à Bunia par le  chef de division  de production  et  santé animale  en Ituri, redoutant «des conséquences néfastes dans les économies  familiales» dans la zone.

Le   chef de division  de production  et  santé animale  en Ituri, le docteur André Lobho, rapporte que, sur base  des rapports  des éleveurs locaux, ce sont des canards qui meurent en grand nombre, alors que ces oiseaux palmipèdes résistent souvent aux maladies par rapport  aux poules ou coqs.

C’est ce qui inquiète le docteur André Lobho. Il confirme la présence à Joo et Kafé des agents de cette division dépêchés pour des investigations appropriées:

«Il fallait  un expert de la santé animale pour nous donner les symptômes  exacts. Il va prendre  des  images pour  nous édifier  davantage. Je lui ai recommandé,  s’il y a des cadavres d’oiseaux  aquatiques, comme ça, qu’il nous prennent aussi des photos».

Selon  Docteur  André Lobho, la perte  de ces oiseaux   constitue une «catastrophe économique» pour les éleveurs de la région qui «s’intéressent aux canards. Et quand les canards  meurent massivement  comme ça, c’est un coup dur,  parce que ce sont les ressources avec lesquelles ils sont en train de vivre. [La scolarisation des] enfants,  les soins médicaux…  ça entre dedans».  

La division  de production et  santé animale  en Ituri  a interdit  la consommation  des viandes de la volaille,  qui meure d’une maladie  non autrement identifiée dans ces localités.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire