Une cinquantaine d’enfants sortis de la milice Kamuina Nsapu remis à la MONUSCO et à l’UNICEF

0

Une cinquantaine d’enfants sortis de la milice Kamuina Nsapu ont été remis vendredi 14 avril à Kananga (Kasaï-Central) à l’UNICEF et à la MONUSCO par le ministre de l’Intérieur. Ces enfants ont annoncé qu’ils n’allaient plus recourir à la violence.

Ils sont au total 52 ces enfants dont l’âge varie entre 14  et 17 ans. Une vingtaine d’entre eux avaient fait reddition depuis le mois dernier. Trente-trois autres ont été libérés de la prison centrale de Kananga le même vendredi.

Le ministre de l’Intérieur, Ramazani Shadari, a appelé les autres miliciens à se rendre.

« Dites aux autres jeunes qui hésitent encore qu’ils reviennent. Vous, vous avez compris. Dites [aux autres] de rentrer. Lorsque vous allez me présenter le nom du nouveau chef, nous allons maintenant faire respecter la loi, pour que l’ordre public règne et ça sera ainsi », a-t-il déclaré faisant allusion à la désignation d’un nouveau Kamuina Nsapu, l’une des exigences de la milice pour mettre fin aux violences.

Les 52 enfants remis à la MONUSCO et à l’UNICEF sont orientés vers un centre de réinsertion sociale.

Les provinces du Kasaï font face à une violence meurtrière depuis plusieurs mois. Des miliciens qui se réclament du chef traditionnel Kamuina Nsapu tué en août 2016 affrontent les forces de l’ordre, occasionnant de nombreuses victimes. Selon l’ONU, 23 fosses communes ont été dénombrées dans ces provinces.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire