Un réfugié kurde remporte le prix Nobel de mathématiques et se fait voler le trophée

0

Un des lauréats de la promotion 2018 de la médaille Fields, récompense prestigieuse considérée comme le prix Nobel de mathématiques, s’est fait voler son trophée peu après l’avoir reçu mercredi à Rio de Janeiro, au Brésil.

Le Kurde iranien Caucher Birkar, réfugié au Royaume-Uni, n’a pas pu profiter de son trophée très longtemps. Quelques minutes après avoir remporté la médaille Fields, mercredi à Rio de Janeiro, au Brésil, le lauréat malchanceux s’est fait voler la prestigieuse récompense.

Caucher Bikar, qui enseigne à l’Université de Cambridge, s’est rendu compte après la cérémonie de la disparition de la mallette dans laquelle il avait rangé la médaille en or d’une valeur d’environ 4 000 dollars (3 430 euros), ont indiqué les organisateurs de l’événement.

La médaille Fields est considérée comme le prix Nobel de mathématiques.

Deux suspects identifiés

La mallette a été retrouvée dans un bâtiment voisin mais la précieuse médaille n’y était plus. La police a indiqué avoir identifié deux suspects après avoir visionné les vidéos des caméras de sécurité.

C’était la première fois que la cérémonie de la médaille Fields, organisée tous les quatre ans, se déroulait dans l’hémisphère Sud. Outre Caucher Bikar, l’Indien Akshay Venkatesh, l’Allemand Peter Scholze et l’Italien Alessio Figali ont été récompensés

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire