Un objet venu d’un autre système solaire pour la première fois dans notre voisinage ?

0

Selon les astronomes de l’observatoire du Mauna Haleakalā, à Hawaï, aux Etats-Unis, il pourrait s’agir d’un astéroïde ou du noyau inactif d’une ancienne comète.

Un visiteur venu d’un monde lointain. Un corps céleste mystérieux traverse notre système solaire. Le Monde a rapporté, vendredi 27 octobre, qu’il avait été détecté mi-octobre par des astronomes de l’observatoire du Mauna Haleakalā (Hawaï, Etats-Unis). Et son « orbite très spéciale semblerait favoriser une origine externe au système solaire », précise le blog spécialisé dans l’observation du ciel du quotidien. « Ce pourrait être le premier objet jamais observé dans notre voisinage dont l’origine extrasolaire est avérée », relève aussi Le Figaro.

L’astronome Tony Dunn a réalisé une simulation. Le fameux objet (en jaune) arrive par le haut et se déplace avec une vitesse bien plus élevée que les autres comètes découvertes en 2017 (en bleu).

« Comme il se situe dans un plan perpendiculaire à celui dans lequel orbitent les planètes, il n’a pas pu être dévié par une planète géante », a commenté Lucie Maquet, astronome à l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides auprès du Figaro.

« Nous attendons ce jour depuis des décennies »

Pour l’instant, la nature précise de ce visiteur demeure floue. « D’abord baptisé C/2017 U1, l’objet vient d’être requalifié en A/2017 U1, suggérant une nature d’astéroïde plutôt que de comète », souligne le site Futura-Sciences.

« Nous attendons ce jour depuis des décennies, s’est réjoui le directeur du CNEOS (Center for Near-Earth objet Studies) auprès du site spécialisé. On a longtemps émis l’hypothèse que de tels objets existent – des astéroïdes ou des comètes qui se déplacent entre les étoiles et qui traversent parfois notre système solaire – mais ceci est la première détection de ce type. Les données aideraient à le confirmer. »

D’après plusieurs observateurs, le mystérieux objet pourrait venir de l’étoile Véga de la Lyre. Celle-ci, qui se situe à 25,3 années-lumière, est l’une des étoiles les plus proches de nous. Mais si l’objet vient effectivement de là-bas, il a mis environ 300 000 ans pour arriver jusqu’à notre voisinage.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire