Un complément de 25 000FC accordé aux enseignants pour le salaire de juillet

0

Les enseignants payés par le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) vont toucher, outre leurs salaires, 25 000 francs congolais (environ 15 dollars américains) de plus à la fin du mois de juillet 2019.

C’est ce qui ressort des tractations entre l’intersyndicale des enseignants de l’EPSP et les représentants des ministres de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), de la fonction publique, des finances, du budget ainsi que les délégués de la Banque centrale du Congo. Le président de l’intersyndicale des enseignants précise qu’il ne s’agit nullement d’une majoration des salaires des enseignants.

« Il ne s’agit pas d’une augmentation de salaire mais des arriérés de 2017. Il en est de même pour les enseignants de Kinshasa, qui n’avaient pas touché le complément de salaire du mois d’août 2017. Ils seront payés au même moment », assure ce mercredi 17 juillet à TOP CONGO, Marcel Niongo, président et porte-parole de l’intersyndicale des enseignants de l’EPSP.

Marcel Niongo met en garde « des prédateurs » qui vont tenter de détourner ces compléments de salaire des enseignants. « Ils en auront pour leur compte », a-t-il prévenu.

D’après le syndicaliste, toutes les personnes qui étaient à l‘origine du blocage du paiement de ces compléments de salaire ont été entendues par la justice.

En mars dernier, l’intersyndicale des enseignants avait, au cours d’une réunion, rappelé au président Félix Tshisekedi que certains gestionnaires du gouvernement sortant n’avaient toujours pas encore payé les arriérés de compléments des salaires, pourtant déjà décaissés.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire