UEFA Ligue des champions: la Juventus était beaucoup trop forte pour Monaco

0

La Juventus était beaucoup trop forte pour Monaco, qui échoue en demi-finale (2-1, 2-0 à l’aller) de la Ligue des champions à Turin (Italie), mardi 9 mai. Sur les deux matchs, il n’y a pas eu photo entre une équipe de vieux briscards rodée au très haut niveau, et une formation monégasque encore tendre, qui a toutefois sauvé l’honneur grâce à un but de Kylian Mbappé, le premier encaissé par Buffon en C1 depuis 690 minutes. Voici les enseignements du match.

Pas de regrets pour Monaco

UEFA Ligue des champions: la Juventus était beaucoup trop forte pour Monaco

Dani Alves et la Juve ont été trop forts pour Monaco

Les Monégasques savaient qu’ils s’attaquaient à une montagne. Jamais un club français n’avait sorti la Juventus lors d’une confrontation en match aller-retour. Jamais Monaco n’avait gagné en Italie. Et la Juventus n’avait plus perdu à domicile en Ligue des champions depuis quatre ans.

Bref, il fallait faire preuve de beaucoup d’optimisme pour croire à l’exploit. Les supporters monégasques y ont cru pendant un quart d’heure, grâce à un coup de bluff tactique de Leonardo Jardim, qui a mis à mal la Juventus. Mais pas plus : la machine à jouer juventino s’est remise en marche, la défense monégasque a commencé à se craqueler, le milieu à boire la tasse, l’attaque à attendre en vain de bons ballons et le gardien Danijel Subasic a multiplié les arrêts.

Ce qui n’a pas suffit : Mario Mandzukic et Daniel Alves (d’une magnifique reprise de volée) avaient trompé sa vigilance avant la pause. Les Italiens allaient ensuite gérer leur avance, sans réellement être inquiétés.

« Gigi » Buffon mérite sa coupe aux grandes oreilles

UEFA Ligue des champions: la Juventus était beaucoup trop forte pour Monaco

Gianluigi Buffon a dispué son 150e match européen en club mardi contre Monaco, en demi-finale retour de la Ligue des Champions.

Il a 39 ans, il a gagné d’innombrables Scudetti, une Coupe du monde, mais le seul trophée qui lui manque, c’est la Ligue des champions. Est-ce la bonne pour Gigi Buffon et sa défense (centenaire) de fer ? Le gardien bianconeri a encore une fois été impressionnant, stoppant plusieurs belles occasions monégasques. Il a fini par céder face à la fougue de Kylian Mbappé, quand la qualification était acquise.

Reste maintenant à ne pas flancher en finale, comme en 2003 (défaite aux tirs au but face au Milan AC) et en 2015 (impuissant face au Barça de Messi).

Autre vieux qui a bluffé tout le monde : le défenseur brésilien Daniel Alves, refourgué gratuitement par le FC Barcelone à la Juventus, en pré-retraite pensait-on. Erreur : Alves n’a jamais été aussi impressionnant. Deux passes décisives à l’aller, une nouvelle passe décisive et un but magnifique au retour, à lui tout seul, il a éliminé l’ASM.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire