Tshopo : Face à face David Gressly et les acteurs politiques et de la société civile à Kisangani

0

Arrivé lundi 30 juillet avant midi à Kisangani, l’adjoint au représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU en RDC, a reçu après midi les membres de la Société civile réunis au sein du cadre de Concertation Provincial de la Société civile de la Tshopo.

Ces derniers, dans leur mot de circonstance lui ont présenté plusieurs préoccupations.

Notamment sur le processus électoral, la situation sécuritaire et de la justice, la gestion des ressources naturelles, les conditions socio-économiques et le partenariat international au développement.

Ils surtout plaidé pour l’organisation des élections crédibles en vue de l’alternance pacifique de pouvoir.

Pour sa part, David Gressly, représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC, a précisé à l’attention de ses hôtes que la MONUSCO va continuer à faire le plaidoyer pour l’organisation des élections inclusives, crédibles apaisées.

Ce mardi 31 juillet avant-midi, David Gressly s’est entretenu avec les acteurs politiques de la Majorité présidentielle et de l’opposition.

Tout a tourné au tour du processus électoral en cours. Il était question de faire son évaluation en écoutant plus ces politiciens.

Un débat houleux mais constructif

Tous sont unanimes pour aller aux élections crédibles et apaisées au mois de décembre prochain.

Pour y arriver, la majorité soutien l’usage de la machine à voter qui selon elle, cette machine présente plus des avantages que des inconvénients notamment la réduction du cout.

L’opposition, elle, appelle plutôt le pouvoir en place au respect de l’accord de la Saint Sylvestre en insistant sur la décrispation du climat politique et la libération de manifestations publiques.

Quant au financement des élections par le Gouvernement congolais et l’usage de la machine à voter, David Gressly a signifié à ces hôtes que la Monusco n’impose rien quant à cela.

Néanmoins, la Monusco est disposée à apporter son appui logistique et technique en au gouvernement congolais cas des besoins exprimés.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire