Tribunal sportif : Corneille Moukala Moukoko dit au revoir à la CCAS

0

Parvenu en fin de mandat statutaire, le président de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport (Ccas), Corneille Moukala Moukoko, a passé le témoin au premier vice-président, Kaboul Mahouta, le 28 février à Brazzaville. Celui-ci conduira le bureau exécutif sortant, chargé de la gestion des affaires courantes, en attendant le renouvellement des instances.

Tribunal sportif : Corneille Moukala Moukoko dit au revoir à la CCASLa Ccas a tenu son assemblée générale ordinaire de fin de mandat, après quatre ans d’exercice. Les statuts et le règlement intérieur ont été révisés et adoptés avec amendement dans leur nouvelle version. « La pratique nous a montré qu’il y a eu quelques difficultés. On a pensé qu’il était opportun de réviser les textes qui régissent la CCAS », a déclaré Corneille Moukala Moukoko.

La modification des textes fondamentaux de ce tribunal sportif a obéi à la nécessité de combler des vides juridiques et de faire des réaménagements pour plus d’efficacité dans la manière de trancher les litiges en milieu sportif, au plan national. Le délai de saisine est désormais de deux mois, la Ccas rendra dorénavant les décisions d’urgence.

Par ailleurs, les membres des bureaux du Comité olympique et sportif congolais (Cnosc), des fédérations sportives notamment ne peuvent être arbitre à la Ccas pour éviter les interférences et les appréciations orientées dans les jugements.

S’agissant de la tenue de la prochaine assemblée générale élective de la structure, les arbitres réunis en session de fin de mandat, le 28 février, ont décidé que le bureau exécutif sortant assure, sous la direction du premier vice-président, les affaires courantes jusqu’à l’installation des nouvelles instances. Une lettre circulaire du président du Cnosc, Raymond Ibata, déterminera les conditions de participation et les critères que doivent remplir les candidatures aux différents postes du bureau exécutif conformément aux statuts et règlement intérieur de la Ccas. Par ailleurs, le président du comité olympique mettra en place la commission électorale de trois membres constituée d’un délégué du ministère des Sports et de l’éducation physique, d’un délégué du ministère de la justice et d’un délégué du Cnosc. Ceci sera avant la convocation de l’assemblée générale élective 2018.

« Nous nous sommes sacrifiés à travailler bénévolement pendant ces quatre années pour instaurer la sérénité dans le milieu sportif de notre pays à travers la Ccas, tribunal sportif dont nous sommes les pionniers. Notre programme a été très ambitieux au point de vouloir réaliser des exploits, malheureusement les moyens n’ont pas suivi », a déclaré le président sortant Corneille Moukala Moukoko. Il a, en outre, remercié le ministère des Sports et de l’éducation physique pour son apport, ainsi que le Cnosc, tout en exhortant les arbitres qui seront prochainement élus d’être objectifs, de toujours respecter l’esprit et la lettre de textes qui leur permettront de trancher les litiges en milieu sportif national. « Ceux qui viendront, bâtiront sur la fondation que nous avons mise », a conclu Corneille Moukala Moukoko.

Légendes et crédits photo : 

Photo : Corneille Moukala Moukoko remettant les dossiers au premier vice-président. Crédit photo Adiac

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire