Travaux publics : vers la relance du chantier routier

0

Travaux publics : vers la relance du chantier routierLes opérateurs économiques chargés de la construction des ponts ont été reçus, le 14 novembre à Brazzaville, par le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier Emile Ouosso. A l’ordre du jour : le point sur l’état d’avancement des travaux.

Moderniser le secteur routier est un enjeu de développement majeur pour le pays. Cette année, le ministère en charge de l’Equipement et de l’entretien routier entend relever le défi avec la relance du chantier routier. Pour ce faire, une réunion de contact a permis aux parties prenantes de se faire une idée sur le niveau des travaux réalisés non réceptionnés, ceux en cours de réalisation ou inachevés, ainsi que des travaux jamais démarrés. Le niveau d’endettement de l’Etat congolais auprès des quatorze opérateurs économiques concernés dans dix-huit projets a également été évoqué.

Jean Paul Matima, opérateur économique, ne cache pas sa satisfaction après cette première rencontre. « Le ministre vient de nous assurer parce qu’actuellement nous sommes en train de mettre le budget en place. On va voir l’année prochaine », optimise-t-il et de poursuivre : « On n’est pas trop assuré. Mais venant d’un ministre, nous pensons qu’il y a quand même quelque chose qui va se faire. Depuis environ une année, nous ne travaillons pas, faute de paiement. »

Jean Marc Boukoro, un autre opérateur économique, reste aussi confiant malgré la cessation de paiement. Cette situation a causé un ralentissement ou un arrêt total des travaux. « Soyez rassurés que l’Etat se bat pour avoir les ressources nécessaires en vue de la poursuite du chantier routier. C’est la volonté politique affirmée de faire que ce qui a été acquis en matière d’infrastructures routières, d’infrastructures de base ait des budgets pour l’entretien », a rassuré Emile Ouosso.

Avant la relance des travaux, une série de rencontre sera organisée par le ministère de l’Equipement et de l’entretien routier. La semaine prochaine le tour reviendra aux opérateurs économiques chargés de la construction des routes. « Un calendrier sera établi afin de boucler ces dossiers d’ici à la fin de ce mois pour voir dans quelle mesure mobiliser les fonds pour relancer les travaux en cours d’achèvement », a conclu le directeur de l’Equipement et de l’entretien routier, Blaise Onanga.

Légendes et crédits photo : 

Photo: les opérateurs économiques en séance de travail
 		
Travaux publics : vers la relance du chantier routier

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire