Traque des véhicules non immatriculés: un combat perdu d’avance pour la PNC

0

Dieudonné Amuli, nouveau commissaire divisionnaire principal de la Police nationale congolaise (PNC), s’en va-t-en guerre contre les véhicules non immatriculés ou aux plaques d’immatriculation voilées.

A travers un communiqué daté du 5 août, il appelle les conducteurs et propriétaires des véhicules automoteurs et motocycles de plus de 125 chevaux de ne plus voiler leurs plaques. Ces plaques doivent être « conformes aux normes et lois de la République », insiste-t-il.

L’homme précise que toutes les classes sociales sont concernées par cette mesure sans dérogation.

« Tout véhicule qui violera ces dispositions se verra retiré de la circulation pour être placé à la fourrière », conclut le communiqué.

Il s’agit-là d’un combat perdu d’avance pour la Police nationale congolaise (PNC). Certes, l’initiative est louable, mais il sera impossible d’appliquer cette mesure à certains  » intouchables » du pays. Car, plusieurs officiels préfèrent cacher l’identité de leurs véhicules. Parmi eux, des membres du gouvernement, députés nationaux, autorités de l’armée et de la police…qu’Amuli ne saura interpeller.

Surtout que ce n’est pas pour la première fois que pareille décision ne soit prise.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire