Transformation digitale : deux cabinets conseils exhortent les entreprises congolaises à un nouveau management

0

Vizeum management consulting et Eminence Conseil  ont exposé, le 26 juin à Brazzaville, lors d’un « déjeuner management », sur les outils essentiels qui doivent permettre aux dirigeants et aux entreprises nationales de réussir la transformation numérique de leur société grâce à un nouveau management dit 2.0.

Plusieurs responsables et chefs d’entreprises, hauts cadres et managers administratifs des institutions privées et publiques ont échangé sur les fondamentaux de la notion du management 2.0, de plus en plus employée alors que les entreprises vivent une mutation édictée par la transformation numérique.

C’est sur le thème « Réussir sa transformation numérique : un projet d’entreprise entre technologie et management 2.0 » que se sont déroulés les échanges. Pour comprendre le sujet, Jean Louis Portella, directeur général associé chez Vizeum management consulting, a éclairé sur les mutations managériales actuelles qui font désormais appel aux investissements dans l’acquisition des nouvelles technologies.

« S’il faut transformer son business model, son expérience client et ses processus pour réussir sa transformation numérique, la stratégie, la culture, l’organisation et les aptitudes au sein de l’entreprise doivent également subir des mutations », a expliqué Jean Louis Portella.

Les entreprises tentent, en effet, des projets digitaux mais les plus intelligentes sont celles appelées « championnes » qui ont cerné et adopté les meilleurs outils et enregistrent des performances financières remarquables.

Le management 2.0, a-t-il poursuivi, ouvre l’entreprise à ses partenaires, ses fournisseurs, ses clients et ses salariés, ce qui vient percuter de plein fouet les anciens modèles de management hérités du XIXe siècle.

Aujourd’hui, l’interactivité de la société, le partage de l’information ou même les réseaux sociaux poussent les dirigeants et managers à changer leurs méthodes de management pour favoriser un travail collaboratif, un capital humain essentiel à la survie de l’entreprise et des outils plus conviviaux.

Tout ceci ne peut être efficace sans une politique digitale bien cernée. Pour Jean Louis Portella, des étapes sont à suivre allant de la stratégie, en passant par la culture et l’organisation ensuite par une aptitude IT. « Le management classique ne saurait rentre possible cette transformation du fait qu’elle ne permet pas un fonctionnement agile des entreprises », a-t-il souligné.

Une entreprise agile, a indiqué l’orateur, adapte l’organisation des projets et les fait évoluer en fonction des besoins. L’utilisation d’itérations courtes, associée à un processus d’amélioration continu, permet d’anticiper et de réagir rapidement, et éviter ainsi tout dépassement.

Les petits déjeuners management du cabinet Vizeum sont des rencontres destinées à vulgariser le conseil en management et à aider les décideurs à mieux comprendre les enjeux ainsi que les mécanismes de la performance des entreprises et de l’administration publique. Ils sont aussi un moment offert à des personnalités d’influence pour partager leurs points de vue sur les thématiques abordées.

Pour cette session, le panel a été composé de Benjamin Belle, directeur général de Canal + Congo, et de Bob Carden Bouba, directeur de la banque digitale à United Bank for Africa (UBA –Congo).

Légendes et crédits photo : 

Jean Louis Portella expliquant les enjeux du management 2.0

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire