Transfert d’argent : deux géants d’accord pour un partenariat inédit

0

Il s’agit de WorldRemit, premier fournisseur britannique de services d’envoi d’argent à l’international, et du leader chinois Huawei. Les deux partenaires vont rendre le service de transfert accessible à des millions d’Africains.

WorldRemit est reconnu comme le spécialiste de l’envoi d’argent digital à travers le monde. Il travaille avec un réseau de partenaires au sein d’une gigantesque plate-forme bien implantée en Afrique. La solution WorldRemit occupe une place prédominante sur le marché du transfert de fonds vers des comptes mobile money, traitant plus de 70 % des transactions intercontinentales vers des comptes de mobile money. L’autre partenaire n’est plus à présenter. Le chinois Huawey s’est déployé dans la région, et même en RDC où il a construit un grand bâtiment administratif. Son succès dans la région s’explique par la possibilité de réaliser des transactions bancaires basiques dans les pays développés. Par ailleurs, sa technologie n’est pas incompatible avec les smartphones. Cela représente un atout majeur pour les pays émergents. Grâce à cet accord, un pont est désormais jeté entre WorldRemit et les 100 millions de comptes de paiement mobile basés sur la plate-forme du géant chinois.

Des millions de personnes pourront ainsi transférer de l’argent à l’aide d’un compte mobile money. Pour les analystes les plus optimistes, ce « deal » va en produire d’autres dans le futur, garantissant ainsi une meilleure intégration technique entre les institutions financières et les services de mobile money. Depuis plusieurs années, cette tendance au rapprochement s’observe à plus petite échelle en RDC. Parmi les fournisseurs de services d’envoi d’argent à l’international, WordRemit est l’une des premières sociétés à se lancer dans un véritable partenariat direct avec Huawey. Pour autant, il faut insister sur le fait que les réseaux mobiles affichent également des prétentions dans le domaine financier. Beaucoup parmi eux dont le Groupe Airtel présent en RDC ont créé carrément des banques pour promouvoir le mobile money.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire