Tony-Elumelu forum 2019 : des jeunes entrepreneurs congolais tentent leur chance

0

L’inscription au programme d’entrepreneuriat de la fondation est ouverte pour les jeunes africains. Les entrepreneurs qui seront sélectionnés vont bénéficier d’une formation et d’un mentorat avant un financement de dix mille dollars, soit plus de cinq millions de francs CFA.

Lancée depuis le 1er janvier sur une plate-forme en ligne, Tefconnect.com, l’inscription des lauréats au titre de 2019 devrait s’achever en mars. Le bureau local de la fondation a organisé, le 26 janvier à Brazzaville, un séminaire d’échange d’informations avec des porteurs de projets, afin de les préparer à ce challenge.

L’échange consistait à présenter le programme aux innovateurs congolais et de maximiser leur chance de réussite, a souligné la directrice de communication à l’UBA Congo, Loriane Dzon.

« Nous avons bien voulu les sensibiliser pour un maximum de visibilité et encourager ces créateurs d’entreprise.  L’accompagnement de la fondation se fonde sur trois piliers clés : la formation dans divers domaines (marketing, le commerce, le management…), le suivi par un modèle de réussite appelé mentor et bien sûr le financement », a-t- elle indiqué.

En ce qui concerne les critères de sélection, le choix du secteur d’activité n’est pas déterminant, a insisté Loriane Dzon, précisant qu’il partait de l’immobilier au secteur agricole, en passant par la télécom. Par contre, a-t-elle dit, le postulant devra pouvoir proposer un projet viable et structuré qu’il soit à même de défendre. De quoi encourager les entrepreneurs locaux qui voient dans l’initiative de la fondation l’occasion de réaliser leurs rêves.

C’est le cas de Juss Brejnev Massala, le promoteur de la coopérative agropastorale C.A. Ingah developpement, et Roméo Zeguel, porteur d’un projet de télécom.

Chacun d’eux espère être sélectionné par le programme pour soit accroître sa production, soit se lancer dans son projet. « Mon projet est bancable ! Je compte sur l’accompagnement de TEF pour vraiment me positionner sur le marché », a confié le promoteur de C.A Ingah developpement.

Les organisateurs du séminaire d’échange d’information voulaient aussi favoriser un partage d’expériences entre les lauréats des précédentes éditions et les aspirants. « Il ne faut pas hésiter à diversifier votre source de financement. Je vous conseille de mener au préalable une étude de marché et le contour de votre projet, afin d’être convaincants », a lancé Jordan Issimba, lauréat de la quatrième édition.

Notons que le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony-Elumelu (TEF) est un engagement de cent millions de dollars sur dix ans, visant à identifier, former, suivre et financer dix mille entrepreneurs.

Son objectif est d’investir dans des entreprises créant au moins un million d’emplois et générant au moins dix milliards de dollars de nouveaux revenus annuels en Afrique. 

Légendes et crédits photo : 

Les participants à l’échange d’information

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire