TIC : la 2e édition du programme « Seeds for the future » débute fin avril

0

La formation qui se déroulera du 30 avril au 11 mai, à Brazzaville, a été lancée par le ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, en collaboration avec la société chinoise Huawei.

Le programme vise à raffermir les compétences pratiques des étudiants issus de l’univers des Technologies de l’information et de la communication (TIC), des télécommunications, de l’électronique et de l’informatique. Il ambitionne également de développer les talents locaux liés aux TIC et d’accroître l’engagement des personnes dans la société numérique. L’année dernière, il a permis à une soixantaine de candidats congolais de prendre part et rejoindre, pour la première fois, des milliers d’autres étudiants du monde entier.

Pour développer les talents locaux liés aux TIC, le programme requiert pour les candidats des aptitudes dans la langue anglaise (parlé et écrit), en informatique, en TIC, avoir l’âge compris entre 18 et 29 ans. A la fin 2016, il a été mis en œuvre dans quatre-vingt-seize pays sur cinq continents, bénéficiant à plus de trente mille étudiants issus de plus de deux cent quatre-vingts universités.

Les dossiers de candidature sont à déposer au ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique ou à l’adresse [email protected]. La date limite de dépôt de candidature est fixée  au 16 mars 2018.

Le terme anglais « Seeds for the future » veut dire « semences du future » en français et les candidats retenus par ce programme vont bénéficier d’une formation de deux semaines en Chine.

Rappelons que le programme « Seeds for the future » de Huawei avait été expérimenté pour la première fois au Congo, le 24 octobre 2017. L’occasion avait permis au ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique ainsi qu’à ses partenaires de sélectionner une soixantaine de candidats.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire