Thomas Lokondo : «le rejet de la requête en annulation de la loi électorale est un scandale judiciaire»

0

Le député national, Henry Thomas Lokondo qualifie de «scandale judiciaire» la décision de la Cour constitutionnelle, qui a rejeté la requête en annulation de la nouvelle loi électorale introduite en janvier dernier par des députés nationaux. Pour l’élu de Mbandaka, la Cour n’a invité les requérants pour défendre leurs motivations.

«La Cour avait invité la CENI [Commission électorale nationale indépendante] comme experte, pour lui expliquer je ne sais quoi. Si la Cour avait invité un professeur de Droit constitutionnel, on aurait pu comprendre», a déclaré, samedi 31 mars Thomas Lokondo.

Les élus nationaux demandaient que certaines dispositions de la nouvelle loi électorale promulguée en décembre 2017 par le président Kabila, soient changées, notamment le seuil d’éligibilité.

Mais pour la Cour constitutionnelle, le seuil d’éligibilité n’est pas une exclusivité de la loi congolaise.

Une décision que Thomas Lokondo regrette, argumentant que la Cour constitutionnelle n’a pas abordé le fond de la requête des députés.

«La Cour s’est perdue dans des considération politiques. La Cour nous a informé qu’il y a eu vote sur cet arrêt. Il y a eu 8 juges avec 4 voix dissidentes. C’est ex-aequo mais comme la voix du président est prépondérante, on a dû déclarer notre requête d’irrecevable. Cela témoigne que la loi n’a aucune importance maintenant», a déploré le député Lokondo.

Pour lui avec ce rejet, la cour a perdu toute sa crédibilité.

«Je n’ai aucune confiance quant à la distribution de la justice constitutionnelle. La Cour s’est démonétisée. Sincèrement, c’est fini pour notre pays», a regretté Henri-Thomas Lokondo.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire