Thambwe Mwamba : « Le magistrat va se rendre compte que ces investigations vont au-delà de ma personne »

0

« Lorsque le magistrat m’aura entendu, il va devoir se rendre compte que ces investigations vont au-delà de ma personne », a affirmé mardi 27 juin, le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, lors de l’émission Top Presse de la radio Top Congo. Il est visé par une plainte déposée en Belgique pour crime contre l’humanité.

« Ce procès ne sera pas celui d’Alexis Thambwe Mwamba », dit-il, ajoutant que lors de son audition, le magistrat se rendra compte que ces investigations concernent tous ceux qui étaient des acteurs politiques et militaires [du RCD] de l’époque.

En 1998, le RCD dont, il était l’un des leaders avait donné l’ordre d’abattre un avion qui transportait 50 personnes. Les faits se sont déroulés à Kindu dans le Maniema.

Thambwe Mwamba avait, alors membre du mouvement rebelle de l’époque, avait indiqué que c’est son parti qui était auteur de cet acte. Des déclarations tenues sur les ondes de Radio France internationale (RFI).

« C’était mon rôle d’informer la communauté nationale et internationale sur ce qui était arrivé à Kindu. J’assume  les propos que j’avais tenu à cette époque pour le compte du RCD », admet le ministre de la Justice.

Il se justifie en ces termes : « lorsque cet incident est arrivé il y a 19 ans j’étais le responsable des relations extérieures du RCD. Je ne peux pas nier les faits. Dès lors que les militaires nous ont prévenus qu’ils avaient abattu un avion et les raisons pour lesquelles ils l’avaient abattu, on ne pouvait pas ne pas communiquer là-dessus ».

Thambwe Mwamba indique qu’à ce stade, il « n’est pas obligé de donner d’autres détails sur cette question ».

« J’ai convenu avec mon avocat qu’en dehors du communiqué que nous avons fait il ne fallait pas donner d’autres détails au stade actuel », dit-il.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire