Thaïlande : Une Américaine s’est retrouvée seule passagère d’un avion de ligne

0

La plupart des passagers montent à bord d’un avion en craignant de se retrouver sur le siège du milieu. Latsamy McAdoo, elle, ne risquait pas d’être ennuyée. Cette jeune Américaine, habitant Miami, a eu la surprise de découvrir qu’elle était seule à bord de l’avion qui devait l’emmener de Bangkok, en Thaïlande à l’île de Koh Samui où elle devait rejoindre sa famille, en octobre.

Latsamy McAdoo a vécu une expérience inoubliable le 25 octobre dernier en Thaïlande : être l’unique passagère d’un avion qui peut pourtant transporter jusqu’à 160 personnes. C’est en prenant un vol de la compagnie Bangkok Airways qu’il a pu se sentir « seule au ciel ». 

Son appareil, un A319 de Ryanair peut logiquement accueillir jusqu’à 160 passagers. Mais lorsqu’elle a embarqué à son bord, elle a constaté, avec stupéfaction, qu’il n’y avait strictement personne à l’exception du personnel de bord.

Quantité illimitée de nourriture et de boissons

Désireuse de rejoindre l’île de Koh Samui où vit encore des membres de sa famille proche, elle a commenté sa découverte sur instagram et exposé son ressenti, mêlé d’amusement et d’une pointe d’inquiétude.

Les consignes de sécurité lui ont tout de même été déclinées rien que pour elle par une hôtesse. Elle affirme que pendant le vol, l’équipage l’a laissée « courir dans les couloirs et même danser toute seule au milieu des sièges vides ». Elle dit avoir eu droit à une quantité « illimitée » de nourriture et de boissons pour son vol d’une durée d’une heure.

À l’approche de sa destination, en revanche, elle a déchanté en traversant quelques turbulences. « J’étais moins fière, avoue-t-elle. J’ai commencé à m’inquiéter en pensant que tout était trop beau pour être vrai et que j’avais peut-être pris un vol pour ma destination finale… »

Mais finalement, elle a atterri sans encombre. Et en attendant son bagage, elle a bel et bien constaté que l’appareil ne contenait que sa propre valise. Elle n’en revenait toujours pas…

Ce n’est pourtant pas la première fois qu’un passager réserve un siège sur un vol commercial et qu’il dispose d’un avion pour lui tout seul. En janvier, une femme était la seule passagère sur un vol de New York à Washington. Et l’année dernière, une autre femme a vécu une expérience similaire : elle avait déboursé 40 € pour un vol entre Glasgow et la Crète.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire