Tension à l’INBTP, une chambre incendiée au home : le DG suspendu pour fixation des frais académiques en dollars US

0

Des heurts violents entre forces de l’ordre et étudiants ont paralysé les cours jeudi à l’Institut National des Bâtiments et Travaux Publics.
A la base, la fixation des frais académiques en dollars américains au taux du jour. Des étudiants en colère sont descendus dans la rue pour protester.
Ils ont bloqué la circulation et ont terrorisé les autorités académiques accusées de majorer les frais académiques.

Aussitôt informé, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi Mabuluki est descendu sur place pour calmer la situation. Première décision, il a suspendu à titre conservatoire le Directeur Général de l’INBTP, le professeur AZAMA pour non-respect des directives de la tutelle sur la fixation du taux de paiement des frais académiques.

« Les frais académiques seront payés en franc congolais et non en dollars, garder votre calme, j’y veillerai personnellement », a lancé Mbikayi à la foule rassurant que le taux sera negocié avec les étudiants. « Personne ne va imposer un taux aux étudiants », a-t-il insisté.

Après la rencontre entre le premier ministre et les chefs d’Etablissements, il avait été convenu que les frais académiques soient fixés de commun accord avec les étudiants. Nulle part, il leur a été donné le pouvoir de fixer seuls le taux ou mieux encore majorer les frais académiques.

Pour les étudiants, le DG Azama a mis l’huile sur le feu en décidant de faire payer les frais académiques en dollars et aux taux du jour.

La sanction n’est que préventive mais déjà une action disciplinaire a été ouverte contre le professeur Azama. Au lieu de laisser le vide, le Ministre Mbikayi a ordonné au secrétaire général académique d’assurer l’intérim.

Alphonse Muderhwa

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire