Syrie: Poutine dénonce « une agression » après les frappes americaines

0

Après les frappes américaines ordonnées par Donald Trump, la Russie a réclamé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, selon Reuters. Viktor Ozerov, le chef de la commission de défense de la chambre haute du parlement russe, a déclaré que ces frappes pourraient menacer la lutte contre le terrorisme. Pour poutine, il s’agit d’une « agression » contre « un Etat souverain ».

Selon un bilan provisoire, les frappes américaines ont fait au mois 5 morts et 7 blessés, selon Talal Barazi, le gouverneur de Homs. Plus tôt, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) avait déjà indiqué que quatre militaires avaient été tués, dont un général. 

La Russie a immédiatement annoncé vendredi la suspension de l’accord avec Washington qui visait à empêcher des incidents entre avions des deux pays en Syrie, après les frappes américaines contre une base des forces syriennes dans la province de Homs.

« La partie russe suspend le memorandum avec les Etats-Unis sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie » menées par les aviations russe et américaine, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans un communiqué.

Les Russes au courant selon les USA

Pourtant, les Américains assurent que les Russes étaient au courant de l’opération. Le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone, a affirmé que « toutes les précautions avaient été prises pour exécuter la frappe avec un minimum de risques » pour le personnel présent sur la base et notamment les Russes qui s’y trouvaient. La frappe « n’était pas faite pour viser des gens », a-t-il dit.

Selon lui, les Russes ont été prévenus à l’avance de la frappe via la ligne de communication spéciale mise en place par les militaires américains et russes depuis l’automne 2015 pour éviter tout incident aérien entre leurs avions respectifs dans le ciel syrien.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire