Sud-Kivu: une délégation du FCC est arrivée à Bukavu pour recueillir les desiderata des populations avant les prochaines élections

0

Jean-Marie Bulambo Kilosho est à la tête d’une délégation du Front Commun pour le Congo; FCC qui est arrivée dans la province du Sud-Kivu dans la soirée de mardi 23 octobre 2018.

Devant la presse, il a déclaré que le président de la République qui est artisan de la paix veux pérenniser cette paix pendant et après la période électorale.

Cette délégation vient à Bukavu pour s’imprégner des desiderata de la base afin de les insérer dans le projet de développement du pays. Ainsi selon lui, les comités provinciaux, territoriaux, les comités des groupements et des villages seront mis sur pied pour cette fin.

 Cela permettra à chaque entité de mettre sur pied un document de plaidoyer qui contiendra les besoins prioritaires de la population et que le candidat qui sera élu président de la République dans les mois prochains mettra en exécution pour le développement de la province.

Bulambo Kilosho a fustigé le comportement de certains investisseurs qui viennent au pays et qui se mettent à monter les communautés entre elles.

« Les multinationales qui œuvrent au pays se mettent à soulever les communautés entre elles et ainsi les pousser à se battre, nous devons mettre fin à cela. Il est grand temps que nous nous mettions ensemble pour voir ce que nous voulons pour notre entité et que cela soit pris en compte.» a déclaré Jean-Marie Bulambo Kilosho.

Pour Bulambo Kilosho,  aujourd’hui il est plus qu’une urgence que les fils et filles du Sud-Kivu se mettent autour d’une table en mettant de loin la question tribale et de faire du développement de la province  une priorité. Les besoins qui seront récoltés auprès de la population serviront de repères pour toute action qui devra être envisagée en faveur du Sud-Kivu par le gouvernement.

À part Bulambo Kilosho, la délégation est composée de monsieur Prince Cokola Katintima, madame Louise Munga et monsieur Maungo. 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire