Sud-Kivu : plus de 20 000 déplacés enregistrés en une semaine à Kalehe et Fizi

0

Plus de vingt mille déplacés sont signalés entre le 1er et le 8 juin dernier à Kalehe et Fizi dans le Sud-Kivu, à la suite des affrontements armés liés aux opérations militaires lancées par l’armée régulière contre les groupes armés locaux.

Selon la note d’informations humanitaires du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) du 15 juin et parvenu mercredi 19 juin à Radio Okapi, le seul groupement de Kalima, à Bunyakiri en territoire de Kalehe a enregistré quinze mille déplacés.

Les déplacements ont été enregistrés dans les localités de l’axe Bulambika-Hombo sud. Il s’agit de :

  • Shabunda
  • Kambali
  • Kambegeti
  • Cheya
  • Cikowa
  • Bushenge
  • Kafunda
  • Chisheke
  • Mingazi
  • Lukando
  • Kamanannga.

La majorité de déplacés a trouvé refuge dans des familles d’accueil, des écoles et des églises des localités voisines de Kando, Bulambika, Bitale et vers Hombo Sud. D’autres n’ont eu que la brousse comme abri, indique OCHA.

L’accalmie relative observée depuis le 9 juin à la suite de la cessation des combats a encouragé un retour progressif, quoique timide des déplacés vers leurs villages d’origine.

En raison de l’ampleur et la durée des affrontements, l’impact humanitaire ressenti parmi les populations affectées est préoccupant dû aux pillages perpétrés dans les villages, poursuit le bulletin d’OCHA.

Les activités scolaires ont été aussi perturbées, empêchant des élèves du primaire et du secondaire de parachever les examens de fin d’année.

La volatilité de la sécurité n’a pas non plus permis aux acteurs humanitaires de conduire une évaluation rapide de la situation dans les zones touchées par le déplacement.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire