Sud-Kivu : l’ONG ROI porte plainte contre Luc Mulimbalimba pour détournement des fonds

0

L’organisation Réseau Ouvriers d’Impact a déposé une plainte en « bonne et due forme » contre l’ex. ministre de l’Intérieur et de la Sécurité pour détournement du projet d’installation des lampadaires solaires destinés à la population de Panzi en commune d’Ibanda. Une plainte « au regard des faits d’abus de confiance et de détournement des fonds ».

Au cours d’un point de presse tenu à Bukavu ce mardi 10 Juillet, Réseau Ouvriers d’Impact renseigne que 41.000 dollars avaient été débloqués par la Monusco pour matérialiser ce projet à travers son organisation.

« Il convient de noter qu’en tant que ministre ayant la sécurité dans ses attributions et au regard de son expérience en matière d’éclairage public, l’ex. ministre Luc Mulimbalimba avait reçu le fonds pour achat matériel, c’est-à-dire pour achat lampadaires solaires ; lequel fonds lui a été remis par l’ONG Réseau Ouvriers d’Impact. Par surprise, nous venons d’entendre qu’il a commencé lui-même la mise en œuvre du projet, qu’il n’avait pas conçu et dont il n’avait pas qualité d’exécuter. Nous détenteurs du projet nous décourageons cette manière d’agir qui frise la tromperie, l’abus de confiance et détournement des fonds » note le secrétaire exécutif de l’organisation, Blaise Ombeni Bahati.

Du côté du concerné, on parle des accusations fausses et sans fondements.

Luc Mulimbalimba affirme par contre que cela est un projet conçu par ses services, alors qu’il était ministre provincial de l’Intérieur au Sud-Kivu.

Celui-ci explique que c’est parce que la Monusco n’accorde pas directement les fonds aux dirigeants que la mission des Nations-Unies est passée par l’organisation Réseau Ouvriers d’Impact.

« Le projet avait été conçu par le ministère de l’Intérieur et c’est moi qui avais écrit une recommandation de contribution de 12.000 dollars. Et j’ai fait une collecte des fonds avant projet et son lancement dans la salle de l’INSS Nguba devant caméras. Et la population de Bukavu avait contribué  mais parce que la Monusco ne pouvait pas me financer en tant que ministre de l’Intérieur, on a demandé à la société civile de chercher une organisation qui a plutôt parrainé le projet mais l’organisation n’était pas là pour exécuter le projet. Ils voulaient que je leur donne des équipements pour qu’ils les gardent au bureau » répond pour sa part Luc Mulimbalimba au téléphone de Laprunellerdc.info, qui note la contribution du chef de son parti politique l’AFDC pour le transport des matériels.

L’ancien ministre provincial de l’Intérieur, Luc Mulimbalimba a présenté en début d’après-midi de ce lundi 9 juillet 2018, à la population de Panzi, représentée par plusieurs habitants réunis à la paroisse catholique de Cahi, des lampadaires solaires promis depuis plusieurs mois.

Ces lampadaires étaient accompagnés des poteaux et seront installés sur le long de la route Essence-Panzi.

Pour Luc Mulimbalimba, cela est un démenti formel contre les rumeurs de détournement portées contre sa personne.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire