Sud-Kivu : l’insécurité menace le travail des pêcheurs du lac Tanganyika

0


L’insécurité provoquée par les groupes armés empêchent les pêcheurs du lac Tanganyika d’exercer leur activité en toute sérénité. Les personnes exerçant la pêche et les fournisseurs des poissons affirment qu’ils sont confrontés à d’énormes difficultés dans l’exercice de leurs activités sur ce lac.

En l’espace de deux ans, 80 machines hors-bord des pêcheurs exerçant entre Uvira, Fizi, Ubwari, Kalemie et Moba ont été dépouillées par des bandits armés. En plus, dix-huit pêcheurs ont été tués et d’autres menacés de mort entre 2014 et 2018 le long du lac Tanganyika, rappellent les pêcheurs dans un mémorandum remis le 27 juin au ministre de la Pêche et l’élevage en mission dans la région.

Le président fédéral des pêcheurs et fournisseurs des poissons du Congo Joseph Musa Nyangala rapporte qu’il a aussi évoqué avec le ministre d’autres sujets :

« Nous avons évoqué le manque d’assistance de l’Etat, parce que nous n’avons pas de crédit ou de subventions qui pourraient aider les pêcheurs tant au niveau provincial que national. Les pêcheurs ne sont pas formés sur les maladies sexuellement transmissibles dont les IST et le VIH Sida. Nous avons connu aussi de perte de matériel lors des affrontements dans la presqu’ile d’Ubwari entre les groupes armés Yakutumba et les FARDC », a indiqué Joseph Musa Nyangala.

Il fait remarquer qu’il y a encore des matériels des pêcheurs qui sont encore retenus au Burundi.

Le ministre Daniel Paluku Kisaka Yereyere a promis de se pencher sur cette question.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire