Sud-Kivu : les miliciens de Yakutumba contrôlent la cité de Kilembwe

0

 Sud-Kivu : les miliciens de Yakutumba contrôlent la cité de Kilembwe
La cité de Kilembwe, chef-lieu du secteur de Lulenge dans le territoire de Fizi, est tombée depuis dimanche 19 novembre soir entre les mains de la coalition des miliciens dirigée par le chef rebelle Yakutumba, renseigne le responsable de la presse militaire au Sud Kivu.
 
Le major Louis-Claude Tshimwanga affirme que les troupes de l’armée régulière se sont retirées stratégiquement à quelques 20 km de cette cité pour «éviter le bain de sang».
La coalition des Maï-Maï Malaïka et Yakutumba a attaqué l’état-major des FARDC situé près du bureau administratif du secteur à Kilembwe. Un militaire a été tué dans cette attaque, indiquent des sources locales qui renseignent que les assaillants bien armés ont tiré à la bombe et à la mitraillette pour déloger les troupes gouvernementales avant d’occuper la cité.
 
Le chef de secteur de Lulenge, Théophile M’piana wa Kayumba, affirme que les coups de feu entendus ont créé la panique et poussé la population à fuir vers Katupu, Lushilo et vers le territoire de Mwenga. Mais une bonne partie de la population est restée terrée chez elle dans la cité, poursuit la même source.
 
Le porte-parole de la 33e région militaire au Sud-Kivu, le major Louis-Claude Tshimwanga affirme que les troupes gouvernementales préparent une contre-attaque pour reprendre la cité. L’armée régulière se serait retirée vers Maya moto, sur la route vers Salamabila, à 25 Kms de Kilembwe, avec l’essentiel de son arsenal militaire, armes et munitions, soulignent des sources militaires.
 
La cité de Kilembwe présente un grand enjeu économique pour les rebelles par rapport à sa proximité de la base d’exploitation minière de la société Banro à Namoya.
Avec la prise de cette cité, la coalition de Yakutumba contrôle désormais plus de 80% de la route Lulimba-Kilembwe (123 km) le long du territoire de Fizi.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire