Sud-Kivu : les Fardc abattent le seigneur de guerre Kikukala

0

Leader des miliciens Raïa Mutomboki, le général autoproclamé Kikukala Wemba a été tué, le 22 avril, à Lutika-Milenge, lors des opérations militaires des forces loyalistes. Son décès est confirmé dans un communiqué du major Louis Claude Tshimwanga Sha-Lubo, porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) pour l’opération Sokola II Sud-Kivu. L’une des opérations militaires, précise-t-on, a été menée par le deuxième bataillon 3403 du régiment infanterie, sur l’axe Koze-Biangana. Deux miliciens Raïa Mutomboki sont tombés sur le champ de bataille et une arme AK47 récupérée par les forces loyalistes. Un autre assaut a été lancé à Lutika-Milenge où le seigneur de guerre Kukikala Wemba a été fauché, lui qui opérait à Shabunda avec sa milice.

Kikukala Wemba, redoutable dans ses actions, et sa milice sont cités comme responsables des attaques dans des carrés miniers, des viols, des pillages, des enlèvements et braquages. Sa mise hors d’état de nuire a été saluée  par les notables de Shabunda qui louent le travail abattu par les vaillants militaires. Cependant, ils demandent aux Fardc de traquer aussi les Raïa Mutomboki Maheshe, Makombo Ntarumanga et tous les groupes armés qui sèment la terreur à Shabunda, territoire situé à environ 240 km de la ville de Bukavu.

		

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire