Sud-Kivu: le Directeur de la DPMER révoqué

0

Le Directeur de la Direction Provinciale de Mobilisation et d’Encadrement des Recettes (DPMER) monsieur Maurice Cyane vient d’être révoqué.

C’est le Gouverneur du Sud-Kivu qui a pris la décision dans un arrêté daté du 16 juillet. Selon le document consulté par Laprunellerdc.info, le Directeur révoqué n’est pas dans son bureau depuis le 5 juillet dernier.

Théo Ngwabidje explique également que la demande d’explication adressée à Monsieur Maurice Cyane sur les faits lui imputés demeurent sans suite 8 jours après le délai requis.

L’arrêté parle de la gravité des faits lui imputés et «constitutifs de l’infraction de détournement des deniers publics ».

« Vu que le rapport susvisé indique que monsieur Cirimolubaga Cyane Maurice a, orienté, au mépris de la procédure en la matière, les paiements de Quatre-vingt-trois millions deux cents sept mille trois cents vingt-neuf francs congolais, l’équivalent de 5805 dollars américains vers le compte de la DPMER au lieu de le faire dans les comptes de ma province et qu’aucune trace de cette transaction n’apparaît dans la comptabilité de la DPMER » explique le Gouverneur du Sud-Kivu.

Le même arrêté nomme son adjoint Ntambuka Nyangezi Alain pour assurer l’intérim.

Une affaire rocambolesque qui n’a pas encore dit ses vérités

Si le Gouverneur du Sud-Kivu parle de plus de 5 mille dollars américains, plusieurs sources indépendantes évoquent des dizaines ou des centaines de milliers de dollars détournés et qui se sont volatilisés dans la nature. De l’argent qui serait issu du payement des arriérés de l’impôt foncier avec pénalités par quelques sociétés et entreprises présentes dans la province du Sud-Kivu.

Depuis plusieurs jours, à la Direction Provinciale de Mobilisation et d’Encadrement des Recettes on disait sans nouvelles de lui. « On l’aurait aperçu à Kinshasa en pleine activité politique avec écharpe AFDC » disait un agent sur place.

Une source au Gouvernorat du Sud-Kivu indiquait à Laprunellerdc.info qu’il se serait enfui après avoir été entendu sur procès-verbal. La même demande d’explication avait été envoyée à d’autres chefs de division au sein de la DPMER.

La même source explique que si le montant aurait été revu à la baisse dans l’arrêté du Gouverneur du Sud-Kivu c’est parce que l’affaire qui a d’énormes « implications politiques » pouvait éclabousser plusieurs « gros poissons». D’où, des « harmonisations ».

En attendant, l’arrêté de Théo Ngwabidje suscite plus de questions qu’il n’en résout mais une chose est claire : il y a eu détournement à la DPMER. Combien ou encore comment ? Avec qui ? C’est le mystère qui pourrait peut-être être révélé dans les jours, heures et semaines à venir.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire