Sud-Kivu : des groupes armés rwandais ont reçu des armes venant du Burundi

0

Des groupes rebelles réfugiés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ont reçu à plusieurs reprises en 2018 des armes en provenance du Burundi, indique le dernier rapport du groupe d’experts sur la RDC, dont l’agence Belga a obtenu une copie lundi.

Le groupe d’experts affirme avoir découvert qu’un groupe armé actif dans les territoires de Fizi et Uvira territories (province du Sud-Kivu) « associé à des groupes d’opposition rwandais qualifiés de P5  « a bénéficié d’un soutien local et externe pour le recrutement de ses combattants ».

Les experts confirment aussi que la plupart des armes et munitions utilisées par ce groupe rebelle aussi appelé « congrès national du Rwanda » ou le « groupe de Kayumba Nyamwasa » « ont été transférées du Burundi. Ils n’ont toutefois pas obtenu de confirmation des identités des individus et des entités impliqués dans ces livraisons d’armes, principalement des fusils de type AK-47 Kalachnikov, des lance-grenades RPG-7 et des mitrailleuses PK (également connues comme des Kalachnikov) et des grenades.

Selon le rapport daté du 31 décembre, d’ex-combattants ont indiqué aux experts que de telles livraisons, en quantités variables, ont eu lieu du Burundi vers la RDC en février, avril et juin 2018.

Selon douze ex-combattants, le chef du mouvement s’appelle Shaka Nyamusaraba et son groupe compte dans ses rangs à la fois des combattants étrangers, principalement « d’origine rwandaise », et des Banyamulenge (tutsi congolais).

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire