Sud-Kivu: Alexis Thambwe Mwamba se plaint des agissements du Colonel Roger Wavara

0

Le ministre de la Justice et garde des sceaux de la RDC, Alexis Thambwe Mwamba, demande à l’auditeur général des FARDC à Kinshasa de remettre à l’ordre l’auditeur supérieur près la cour militaire du Sud-Kivu « afin qu’il cesse toute interférence et toute intimidation en laissant les cours et tribunaux compétents connaître des litiges civils dont ils sont saisis » sous peine de le déférer devant le conseil supérieur de la Magistrature.

Ceci est contenu dans une correspondance adressée à ce haut magistrat militaire et dans laquelle le ministre de la justice condamne les agissements du concerné.

Une goutte d’eau qui a débordé le vase, c’est le cas de madame Chekanabo Nsimire en conflit foncier avec l’office National du Café, ONC et qui aurait été menacé de déguerpissement tous ceux qui occupent cette maison du fait de madame Cekanabo.

Le ministre explique dans sa correspondance que Roger Wavara y est allé en personne nuitamment pour annoncer l’éventuel déguerpissement à la chef de division de la justice.

Mais l’auditeur supérieur près la cour militaire du Sud-Kivu explique qu’il n’a jamais tenté de déguerpir madame Cekanabo et croit que le ministre national a été mal informé.

“Je sais que le ministre de la justice et garde des sceaux n’est pas informé de tout ce qui se passe ici dans la province du Sud-Kivu mais je prépare tout un dossier pour répondre et apporter un éclairage à son excellence Monsieur le ministre de la Justice. (…) jusqu’à ce jour je n’ai intimidé personne et je n’ai visité personne mais je suis surpris de voir la lettre du ministre de la justice et garde des sceaux et pourtant je n’ai aucun problème avec ces gens. “ dit-il.

Roger Wavara est dans le viseur de plusieurs organisations de la société civile du Sud-Kivu. Dans la plupart des cas, il est accusé d’utiliser sa position pour tracasser des citoyens, principalement dans des dossiers fonciers. Mais pour lui, ce sont des spoliateurs qui veulent surtout sa tête parce que dit-il, il n’accepte pas de tremper dans les mêmes pratiques que dans le passé.

“Depuis que je suis dans cette province et vu le travail que je fais, je gêne certaines personnes” dit Wavara.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire