Succès réforme de la fonction publique : Le ministre de la fonction publique sensibilise les médias à bien communiquer

0

Lundi 12 février, dès 8 heures, heure de Kinshasa, la salle de réunion de la CENACOF, située à Gombe, sur l’avenue Premier Mall, a été envahie par une trentaine de journalistes.

Raison ?

Le ministère de la Fonction publique, en partenariat avec le Projet de la Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique –PRRAP-, a organisé ledit lundi un atelier d’information en leur faveur. Avec pour objectif d’arriver à réaliser un ancrage au sein des médias au sujet du processus des réformes entreprises au sein de la Fonction publique en vue d’une consolidation d’une administration excellente au service des usagers.

Michel Bongongo, ministre d’Etat en charge de la Fonction publique qui a donné le go à ces assises, aux alentours de 12 heures, considère les journalistes comme l’un des acteurs-clé de ce processus de réforme, avec l’appui des partenaires, pour une administration à la hauteur de la RDC.
Car ils peuvent parvenir à toucher toutes les sensibilités de ladite réforme. Un processus qui suscite des résistances surtout du fait des préjugés et de la peur, dit-il.

Raison pour laquelle, il faut que ces journalistes-acteurs saisissent la quintessence et y adhèrent pour atteindre les objectifs assignés, soutient le ministre.

‘’La réforme et la modernisation de l’administration publique sont un passage obligé vers l’émergence. Je dis que la presse est aussi un passage obligé vers la réussite de la réforme pour faire de l’administration publique un instrument de développement ’’, a-t-il déclaré.

C’est ainsi qu’il a recommandé aux journalistes de se constituer en un réseau pour prêcher les vertus de la réforme à travers toute l’étendue du Congo-Kinshasa.

Après le ton donné par le ministre de tutelle, une série d’échanges sur des thèmes plus que variés s’est tenue.

Jean-Paul Mabaya, Coordonnateur a.i. du PRRAP, a ouvert le bal des interventions en développant le thème : « pilotage et dialogue : soutien à la mise en œuvre du programme de réforme de l’administration publique ».

Tombola Mukeni, son successeur à l’estrade, Chef de mission de la CNSSAP, s’est appesanti sur la promotion de la sécurité sociale et mise en œuvre de la retraite.

Constant-Koko Mudekera, Coordonnateur du Secrétariat National de Renforcement des capacités (SENARC) à son tour, s’est penché sur la formation et le renforcement des capacités.

Puis, il y a eu l’ intervention de Norbert Yamba Yamba, expert en décentralisation du PRRAP, qui est intervenu sur la mise e œuvre de la décentralisation administrative et sectorielle. Un exposé a été aussi effectué sur le projet des ‘’jeunes professionnels –JPO- qui, comme l’initiative de l’ENA, œuvre en parallèle pour rajeunir l’administration mais avec des objectifs précis.

Jules Dumas a clos les interventions avec le tableau de bord de suivi des indicateurs du projet. Il faut noter que ce dernier a livré à la presse un numéro ouvert à travers lequel qui veut peut puiser toutes les informations souhaitées sur l’avancée de l’application de la réforme de l’administration publique (0894177199).

Aux yeux des experts, consultants, conseillés et autres, la nécessité d’une réforme de l’administration et du rajeunissement de cette dernière sont des objectifs impérieux pour faire du Congo-Kinshasa le Grand Congo au cœur de l’Afrique.

Daniel Ngoie

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire