Sous-préfecture de Mindouli: relance attendue de la production du poisson d’eau douce

0

Les travaux de réhabilitation de la station piscicole domaniale sont en cours, grâce à un appui de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et de l’ONG Apdra, spécialisée en pisciculture paysanne.  

L’ensemencement du bassin, c’est-à-dire l’élevage de poissons devra commencer d’ici à trois mois.  Les techniciens dépêchés sur place sont à pied d’œuvre pour le désherbage des étangs et le décapage des digues. Plus de mille quatre cents pisciculteurs locaux vont bénéficier du projet d’urgence de la relance de production dans le département du Pool.

La sous-préfecture de Mindouli dispose au total de deux stations piscicoles, malheureusement abandonnées depuis quelques années. Les travaux de réhabilitation concernent pour l’instant la station B construite en 1974 par le gouvernement congolais. Ce bassin est composé de vingt et un étangs sur une superficie de 2,29 hectares.

« Nous avons ciblé six étangs que la FAO va réhabiliter, ensemencer pour y produire des alevins qui seront distribués à tous les bénéficiaires », a indiqué le responsable des stations à Mindouli, Emmanuel Banimba.

Avec cette initiative, il est possible que d’ici à quelques mois ou années, la production de poissons frais augmente et les localités voisines comme Brazzaville pourraient être régulièrement alimentées.

La reconstruction des sites se fera progressivement, espère-t-on, avec la relance prochaine de la station A construite en 1958.

Le responsable local veut y croire, la sous-préfecture de Mindouli étant réputée pour être le réservoir de tilapia au Congo. La réhabilitation aura un impact important en termes de production et de réduction de la pauvreté.

« Pour le moment, le projet va débuter avec une seule espèce, le tilapia nilotica. Le gouvernement devrait prendre le relais de la FAO pour produire d’autres espèces de poissons comme le clarias, connu sous le nom de silure », a assuré Emmanuel Banimba.  

Légendes et crédits photo : 

La cartographie du site

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire