Sommet Africités: les préparatifs de la 8e édition ouverts au Maroc

0

Le Comité exécutif des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU) d’Afrique se réunit, depuis le 14 mai, pour statuer sur l’état d’avancement des préparatifs des assises prévues à Marrakech, du 20 au 24 novembre.

La rencontre du comité exécutif du CGLU, la dix-huitième du genre, se tient avec le soutien de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux. Elle est l’occasion pour les membres de ce comité de procéder, entre autres, à l’approbation des comptes de CGLU Afrique pour l’exercice 2017 et à l’examen de l’état d’avancement des préparatifs de la 8e édition du sommet Africités qui aura lieu à Marrakech, du 20 au 24 novembre. Elle permettra également la tenue des réunions du bureau du réseau des femmes élues locales d’Afrique et de l’Association mondiale des grandes métropoles.

Cette huitième édition du sommet Africités, rappelons-le, devrait avoir lieu du 4 au 8 décembre à Brazzaville. Elle se tiendra finalement dans la ville marocaine, suite à une décision du comité exécutif, lors d’une réunion tenue en novembre 2017.

Le comité exécutif de CGLU Afrique est l’instance chargée de la direction politique de cette organisation entre les sessions de l’assemblée générale. Il comprend seize membres, dont trois par région du continent, auxquels s’ajoute la présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique.  En ce qui est de la région Afrique centrale, le poste de la vice-présidence des CGLU Afrique est toujours tenu par Christian Roger Okemba, maire de Brazzaville. 

Les CGLU représentent et défendent les intérêts des gouvernements locaux et régionaux sur la scène mondiale, quelle que soit la taille des collectivités qu’elles appuient. Basée à Barcelone, l’organisation se fixe les missions suivantes : être la voix unifiée et le défenseur de l’autonomie locale et régionale démocratique ; promouvoir ses valeurs, ses objectifs et ses intérêts, au travers de la coopération entre les gouvernements locaux, comme au sein de la communauté internationale.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire